Nouvelle-orleans

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1036 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le territoire de la Nouvelle-Orléans est un territoire peuplé autrefois d’authentiques Peaux-Rouges : les Cherokees et les Tuscadores, deux tribus apparentées aux Iroquois et aux Sioux Hokans comme les Creeks, les Séminoles ou encore les Natchez. Comme les Indiens d’Amérique centrale, ces Indiens étaient agriculteurs. Et, ils constituaient depuis le Vème siècle une civilisation assez élaboréepour leur temps. Dés l’arrivée des Blancs, ils devinrent agriculteurs et chasseurs. De même, chez ce peuple Natchez on trouvait les meilleurs potiers et tisserands de la région. Le peuple Natchez aussi appelé « peuple du Soleil » en raison du culte qu’ils rendaient au Soleil, construisit des temples qui ont tous disparu à cause des Français. Ces derniers, avant les années 1700, tuèrent et vendirentcomme esclaves les tous derniers Natchez.
Au XVIIème siècle, des explorateurs français descendirent le fleuve Mississipi. Le Rouennais René-Robert Cavellier de la Salle obtint du roi de France le droit d’explorer le fleuve. Ainsi, le 9 avril 1682, il construisit une colonne de pierre avec inscrit « Louis le Grand, roi de France et de Navarre le 9 avril 1682 ». Cela montre la prise de possession duterritoire qui se voit attribué au roi Louis XV, d’où le nom Louisiane. En 1699, la première colonie du roi s’installa à Biloxi. Mais, le site n’est pas très intéressant. C’est pourquoi, elle s’installa plus à l’ouest, sur la rivière Mobile. Louis XV confia la Louisiane à la Compagnie d’Occident de John Law, célèbre financier écossais. La Compagnie entreprit une campagne publicitaire présentantla Louisiane comme le paradis américain, ce qui provoqua un début de ruée vers le Mississipi. A la suite de cela, le régent Jean-Baptiste le Moyne, Sieur de Bienville fonda la Nouvelle-Orléans en 1718, une ville construite en dessous du niveau de la mer. Cette ville qui n’était au départ qu’un simple comptoir de la Compagnie d’Occident du Mississipi devint la capitale de la Louisiane en 1722.
LeXVIIIème siècle, fut marqué par une forte concurrence franco-anglaise ainsi que par des guerres. Les Indiens sont utilisés comme arme de guerre, et une fois la bataille terminée, sont tués ou exilés. Les guerres opposaient en Louisiane majoritairement les Français et les Britanniques.
En 1762, la colonie est cédée par Louis XV à son allié Charles II d’Espagne par un Traité secret : le Traité deFontainebleau. Le 28 octobre 1768, un groupe de colons créoles tenta de chasser les Espagnols de la ville, en vain. La basse Louisiane resta donc aux Espagnols qui reconstruisirent la Nouvelle-Orléans suite à l’incendie du 21 mars 1788, qui en conséquence imposa la brique à la place du bois pour les maisons.
La Nouvelle-Orléans restait un endroit attractif de part sa position géographique. C’estpourquoi, Bonaparte reprit le contrôle de la ville par le Traité d’Ilfonse. Mais trois ans plus tard, il accepta de vendre la ville aux Américains pour 15 millions de dollars de l’époque (soit 80 millions de francs). La Nouvelle-Orléans devint donc la capitale d’un Etat des Etats-Unis en1803 et vit arriver plus de 10000 créoles.
Quant au XIXème siècle, il fut marqué par l’esclavage ainsi quepar la Traite des Noirs. En effet, on compte à la Nouvelle-Orléans en 1805, 4000 esclaves. En 1810 sur une population de 17000 habitants, on compte 6000 esclaves africains et 5000 noirs libres. Ces esclaves ont été victimes du commerce triangulaire entre l’Europe, L’Amérique et l’Afrique. Ils ont été échangés contre une lettre de change, du coton, ou encore contre du café. Après cela, ils étaientemployés dans les champs de coton ou en tant que planteurs de canne à sucre. La population de la Nouvelle-Orléans était majoritairement peuplée de Noirs plutôt que de Blancs. L’abolition de l’esclavage fut proclamée en1865.
Entre temps, en 1849 la ville a cessé d’être la capitale de la Louisiane puis en 1865 elle redevient capitale jusqu’en 1880. A cette date, c’est la ville de Bâton Rouge qui...
tracking img