Organisation du travail

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (274 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
- LES EFFETS ÉCONOMIQUES DE L'ORGANISATION DU TRAVAIL SUR LA CROISSANCE

A - L'augmentation de la production

1. La standardisation des biens permet des économies d'échellefavorables à une production de masse pendant les périodes taylorienne et fordiste (document 2) : taux de croissance annuels moyens de 4,8 % à 5,4 % pendant les 30 Glorieuses.
2.Toutefois l'utilisation du juste-à-temps comme principe de gestion de la production privilégie la diminution des stocks (rôle du kanban) (document 5).

Cette méthode a ses limites ensituation d'accroissement rapide de la demande et peut exiger de "relâcher" la contrainte du juste-à-temps pour accroître la production.

B - L'augmentation de la productivité(document 2)

1. Les causes :

a) la spécialisation des tâches (document 3)Division verticale entre tâches d'exécution et de conception, et horizontale dans le cadre de l'OST.b) la mécanisation (convoyeurs et chaînes de montage) et la standardisation des biens du fordisme.

c) la flexibilité dans la gestion des hommes (polyvalence) et de laproduction (flux tendus) pour les formes post-tayloriennes (document 6).
2. Les conséquences bénéfiques :

a) sur le niveau de vie des ménages (baisse des prix des biens et haussedes salaires) ce qui conduit dans le cadre fordiste au cercle vertueux production de masse et consommation de masse.

b) sur la compétitivité des entreprises :

ocompétitivité-prix pendant la période fordiste
o compétitivité hors prix avec les méthodes post-tayloriennes : plus de flexibilité, plus de qualité, plus d'implication - lescinq zéros (document 6).

c) sur la rentabilité économique des entreprises : augmentation des profits --> augmentation des investissements --> augmentation de la productivité.
tracking img