Parler est ce le contraire d'agir

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1225 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 octobre 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Parler est-ce le contraire d'agir ?

En premier lieu, la parole et le corps sont deux formes d'expression de nos sentiments. Pour signifier que l'on est triste, on a la possibilité de le dire avec les mots ou de le faire ressentir en pleurant, en effaçant son sourire. Pour saluer quelqu'un, on peut lui dire « bonjour » ou lui faire un signe de la main. De cette façon, l'utilisation de laparole ou du corps exprime la même idée, le même sentiment.Dans un second temps, parler peut signifier agir. Après tout, la langue fait bien partie à part entière de notre corps. De même, elle n'est pas immobile lorsque nous prononçons des mots, tout comme nos bras, nos jambes, nos mains. Parler est synonyme d'agir, un moyen d'action comme un autre. Lorsque quelqu'un nous pose une question, exprime sonpoint de vue et nous demande ce qu'on en pense à notre tour, nous réagissons à son attente par l'emploi des mots, l'expression de nos pensées profondes sur le sujet. Comme pour l'ouvrier qui a besoin d'outils matériels pour agir aux ordres de son patron, l'individu a besoin dans le cas pour agir d'une bonne utilisation de la langue, de mots de vocabulaire. Ce sont les outils de son expression,qu'ils soient naturels, ou conventionnels.. Nous verrons donc pour quelles raisons les verbes parler et agir s'opposent-ils puis que parler c'est aussi argir.


Formellement parlant, l'action s'opposerait à la passion, comme la cause à l'effet : alors que l'une provoque, l'autre subit. L'une serait première, alors que l'autre suivrait.En ce sens, agir ne serait rien d'autre que produire unchangement, une modification, ou, en d'autres termes, une réaction, selon un processus qui ne serait finalement que purement mécanique. Et si nous suivons cette analogie, il faut alors dire que ce qui prime dans l'action n'est rien d'autre que l'efficacité.Ainsi pourrons nous parler en physique ou encore en chimie de réaction, dans la mesure où des phénomènes nouveaux apparaissent suite à la mise enrelation d'un certain nombre d'éléments ou de composants qui interagissent et donc produisent un certain résultat. Nous pourrons dire par exemple que la chaleur agit sur les corps, puisqu'elle les dilate, c'est-à-dire qu'elle produit sur eux un effet directement observable, ou encore, inversement, que les corps réagissent à la chaleur. Ce serait donc le sujet qui agit, et non le corps, et touteaction ferait suite à une volonté, ce qui laisserait sous-entendre qu'un acte véritable ne serait autre chose qu'un acte libre.En d'autres termes, nous n'agissons qu'à la condition que nous ayons pris la décision d'agir, faute de quoi l'action se transforme en passion, et nous ne ferions que subir. Il ne suffit pas que nous produisions ou provoquions des effets sur le monde extérieur, mais il fautque nous soyons la cause véritable de nos actes. La volonté joue dès lors un rôle prédominant, et il faut admettre que le verbe agir ne saurait se conjuguer qu'en supposant le verbe vouloir. Agir, c'est être libre.
Les mots servent à dire ce qu'on progette de faire mais le dire n'est pas le faire. Agir, signifie dans ce cas de passer à l'acte. Le reproche le plus virulant adressé à la parole estde servir à différer le moment de l'acte, voire à s'y substituer. Les exemples ne manque pas où les hommes se dérobent à l'urgence de l'agir en multipliant le temps des délibérations. On réunit des groupes de réflexion des commission d'étude. On parle beaucoup, en réalité on cherche à gagner du temps. La parole sert à dérober à la responsabilité de l'exécution. On parle pour ne pas avouer sonimpuissance, pour dissumuler une mauvaise volonté ou une complicité. Les hommes polititiques s'exposent souvent à ce reproche car ils font des promesses, ils sont prolixe en bonne intentions mais ils ne le sont qu'en parole car la parole, chez eux, est moins soucieuse de ce prolonger en accomplissant des annonces que de plaire pour obtenir le suffrage des citoyens. Cette déception alimente un...
tracking img