Peut-on aimer une oeuvre d'art sans la comprendre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (269 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Préface

Cette anthologie poétique est basée sur le thème des animaux.
J’ai choisi ce thème pour monter au lecteur que les animaux ne sont pasvus de la même façon suivant les personnes. J’ai classé ces poèmes suivant mes préférences.

Mon premier poème est de Napoléon BONAPARTE intitulé, «Le chien, le lapin et le chasseur ». J’ai mis ce poème en premier parce qu’il montre la différence entre les animaux et l’homme.
Le lapin est rusé,il ne tombe pas dans le piège du chasseur. Le chasseur est bête parce qu’il pense tellement tirer le lapin, qu’il a tué son chien.
Le poème quisuit, «  Ce que dit le cochon » de Jacques ROUBAUD, est un poème comique.
Le poème de Victor HUGO, « La mort d’un chien » montre la fidélité du chienenvers son maître. Je vous conseille de le lire si vous pensez qu’un animal n’est pas fidèle et qu’il n’a pas de sentiments.
Mon quatrième poème estde Guillaume APPOLINAIRE, « Le lièvre ». Guillaume APPOLINAIRE fait passé un ton moralisateur sur la vie.
Le poème « Les oies sauvages » de Guy deMAUPASSANT décrit la liberté des animaux et la tranquillité qu’ils ont. La liberté est aussi exprimée dans le poème « Comme un chevreuil » de Pierre deRONSARD. Je vous les suggère si vous voulez mieux comprendre la liberté des animaux sauvages.
Le poème «  Dans les bois »de Gérard de NERVALexprime en plus de la liberté, la tranquillité.
Marceline DESBORDES-VALMORE parle de la fuite du temps dans son poème « La jeune fille et le ramier »
tracking img