Peut-on encore dire non au capitalisme?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1129 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le but d’une vie ; peut-on encore dire non au capitalisme ?

La vie, l’existence humaine, notre passage sur terre, est soumise à de multiples questions. Quelles études faire ? Quel métier exercer ? Qui mérite mon amour et me le rendra le mieux ? Est que je veux être père ? Mais avant tout la question est de savoir de quelle manière vivre, pourquoi je vis ? En effet mon plaisir pourrait êtrematériel, je rêve de conduire une Rolls Royce, d’habiter un manoir et de partir faire le tour du monde chaque année ou au contraire, préférer vivre plus modestement mais en trouvant son bonheur par exemple en rentrant tout les jours plus tôt du travail pour s’occuper de sa famille, en vouant sa vie a d’autres qu’a soi, en partageant ce que l’on possède au profit de gens qui en ont plus besoin.Ainsi, le but d’une vie est peut être de lui donner un sens, de choisir entre un capitalisme croissant et un socialisme, communisme en voie de disparition.
Premièrement je vais donc montrer que tout le monde a pour mission de donner un but à sa vie. Ensuite j’établirai le lien avec la deuxième partie de mon exposé à savoir le capitalisme et son importance variable dans une vie. Avant de conclurej’expliquerai pourquoi il peut être nécessaire d’en changer.

Chacun doit donner un but à sa vie car vivre ce n’est pas survivre. Vivre ne se limite pas à se nourrir, respirer, éliminer des déchets, croître, se reproduire et mourir, non. Non, car pour vivre il faut trouver ce qui vous est essentiel à vous et à vous seul car vivre ne se limite pas à survivre mais c’est aussi exister,partager, être présent dans la vie des autres : trouver ce qui vous fait vivre c’est donner un but à votre vie.
Cette condition établie il reste à définir ce qui vous est à vous essentiel. Il est facile de classer les différentes voies en deux catégories, celles qui vont dans le sens de votre bonheur personnel, et celles qui mènent au bien de l’humanité, de la planète. En effet il est difficilepresque impossible de voir combinés en un seul souhait vital ces deux domaines.
Car, de nos jours, il est de plus en plus difficile de se ranger d’un coté sans s’opposer à l’autre. Mon rêve est par exemple, admettons, d’acheter une merveilleuse paire de chaussure Nike il y a ici plus de 95% de chance que celle-ci ai été fabriquée dans un pays ou la main d’œuvre est exploitée.

Peut on encores’opposer au capitalisme vu que tant de gens l’accepte sans réfléchir, sans s’en rendre compte parfois rien qu’en achetant une paire de chaussure ? Peut-on dire non au capitalisme ? Le capitalisme est un système économique qui favorise les employeurs et non les ouvrier, il est favorable aux gens détenant le pouvoir vu qu’ils sont habituellement fortunés. Pour changer de système de manière tout à faitpacifique, il faudrait donc, avant tout, que les dirigeants soient d’accord. Cette idéologie leur étant favorable, rares sont ceux qui accepterait de léguer leurs avantages pour une quelconque collectivité. Et puis un des avantages du capitalisme est qu’il permet un développement à de nombreux niveaux, que ce soit au niveau d’une économie ou de la recherche scientifique, un développementextrêmement rapide. Une barrière, pour nous occidentaux du moins, entre nos rêves et notre vie plus perméable. Beaucoup aime ce principe.

Pourquoi alors ne pas se contenter de ce système ? Hé bien parce qu’en plus du fait que le capitalisme croule « c’est la crise », le capitalisme est immorale. En effet, très simplement d’après la déclaration universelle des droits de l’homme, je peux le montrer.Article premier Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité. Article 3 Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.
Voila, c’est fait j’ai déjà démontré que le capitalisme est im-mo-ral… J’ai mis en évidence avec...
tracking img