Peut -on parler d'une disparition de la classe ouvrière

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1848 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Mouvements Littéraires |   L’HUMANISME   |   LAPLÉIADE | LE BAROQUE |   LE  CLASSICISME | LES LUMIÈRES |
  Époque | XVI°s | Env. 1549-1560 | Env. 1610-1660 | Env. 1660-1680 | Env. 1751- 1772 |
     Principes     | L’humanisme développe une nouvelle image de l’Homme, libre et épanoui. Il s’élève contre les terreurs du Moyen Âge,au nom d’un retour à l’Antiquité, mais aussi de l’intelligence et du savoir. | Participant à l’Humanisme, les  écrivains de la Pléiade veulent  retrouver l’inspiration qui a fait la grandeur de la culture antique. Ils rejettent les formes de la littérature médiévale et cherchent à développer et à enrichir la langue française. | Marqués par les guerres de religion, convaincus del’incertitude du devenir de  l’homme, les écrivains baroques défendent l’exubérance des formes. Ils  témoignent de la fantaisie et de la virtuosité de l’artiste. | En réaction contre l’exubé- rance du Baroque, le classi- cisme cherche à créer des modèles, en fondant chaque genre littéraire sur des règles de construction claires et rigoureuses. Il revendique l’usage d’un style simple et naturel.| Les écrivains des Lumières s’engagent afin de répandre le savoir et de favoriser l’exercice de la raison, contre les ténèbres de l’ignorance et du despotisme. Ils refusent toute vérité imposée par l’autorité religieuse ou politique. |
   Objectifs     | · placer l’Homme au centre des préoccupations morales et philosophiques. ·encourager les sciences et le savoir, ainsi que la lecturedes textes antiques · répandre toutes les formes d’art | ·imiter les œuvres de l’Antiqui- té pour en retrouver la richesse · défendre la langue française contre l’usage du latin · exalter la grandeur de l’uni- vers. · célébrer le poète inspiré par la « fureur divine » | · refuser la codification des genres en mêlant le sublime et le grotesque. · revendiquer la liberté et l’imagination ·exprimer l’intensité des sensations éprouvées au contact de la nature. | · instruire le lecteur et le spectateur, tout en  le distrayant. · retrouver le naturel et l’universalité des caractères et des passions. · établir et respecter des règles strictes, pour chaque genre littéraire. | · développer l’exercice de la raison critique · combattre l’intolérance et les préjugés · diffuserles connaissances des sciences et des techniques · défendre les valeurs de liberté et d’égalité. |
  Formes privilégiées   | Le roman, l’essai, le portrait, La littérature didactique (qui Enseigne),la poésie, l’épître | L’ode, l’hymne repris de l’Antiquité, le sonnet emprunté à la poésie italienne. | Le théâtre, le roman, la Poésie (jeux sur la forme) | Le théâtre, lafable et le portrait qui favorisent l’analyse morale et psychologique. | L’essai, le pamphlet, les lettres philosophiques, le dictionnaire, le conte philoso- phique, le roman |
  Thèmes essentiels     | · la méditation sur l’Homme et sur soi · le dialogue incessant du maître et de l’élève · l’instruction du Prince et des Puissants sur leurs devoirs. | · l’exaltation dusentiment amoureux · la fuite du temps et la mélan- colie · la beauté féminine, reflet de la splendeur de l’univers · l’immortalité de la poésie | · l’illusion et l’instabilité, les métamorphoses du monde et des êtres · les déguisements, les masques et les miroirs, les jeux sur l’identité ·les incertitudes du bonheur toujours menacé | · la peinture des caractères, des désirs et dessentiments humains ·la confrontation de l’indivi- du avec les contraintes sociales, politiques et morales · l’idéal d’équilibre et d’honnêteté | · l’analyse des formes du fanatisme et de la superstition · le regard critique porté sur les préjugés, les coutumes et les mœurs. · l’idéal de tolérance et de  reconnaissance des autres. · la quête du bonheur. |
Procédés d’écriture     |...
tracking img