Peut-on tout photographier?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1025 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Octobre 2009 : Gerard Butler, acteur réputé aux États-Unis, tabasse un paparazzo pour avoir pris des clichés non autorisés lors de la première de son film « RocknRolla ». Celui-ci devra comparaître en justice le 10 juin prochain, accusé de coups et blessures. La question ici posée est : Avons-nous réellement le droit d’obtenir et de diffuser l’image d’une personne en toute circonstance ? Dans unpremier temps, nous allons exposer pourquoi nous avons le droit de faire et publier tous types de photos ; ensuite nous donnerons certaines limites à cette affirmation.

Il est clair que la liberté de tout photographier apporte certains avantages.
Premièrement, la photographie peut avoir un rôle de témoin. Durant la libération des camps de concentration en 1945 par les Américains, des clichésont été pris et sont actuellement encore un témoignage de l’atrocité de cette guerre. La photographie démontre aussi une certaine réalité que peut-être nous, occidentaux, ne connaissons pas. Une photo prise en juin 1972 lors de la guerre du Vietnam par Nick Ut d’Associated Press a bouleversé l’Amérique entière et a contribué à la fin du conflit tant elle était choquante. Mais la photographie nousmontre aussi d’autres réalités, comme les différentes cultures dispersées dans le monde et nous ouvre donc à la découverte de peuples différents. En 1930, Margaret Mead a photographié les populations des îles Samoa, de la Nouvelle-Guinée et de Bali dans une démarche anthropologique à une époque où ces peuplades étaient tout à fait inconnues. La photographie constitue donc depuis des années despreuves irréfutables ainsi que des illustrations magnifiques de différentes civilisations.
Enfin, si l’on considère la photographie comme une expression de soi, la liberté d’expression nous permet de dire que tout peut être photographié. On peut la considérer comme une forme d’art et donc décider qu’elle se doit d’être libre et sans limite. Le photographe japonais Nobuyoshi Araki nous le démontreparfaitement avec ses clichés particulièrement osés et choquants. On y voit des femmes ligotées nues, mais cela constitue sa propre façon de s’exprimer. Donc, que l’on apprécie ou pas, nous nous ne devons de l’accepter en tant qu’art en tout cas. D’autres ont choqué à travers leur art, comme Bettina Rheims, connue pour des clichés de femmes nues assez choquants.

Nous venons de voir en quoi il estpossible et avantageux de tout photographier. Maintenant, nous allons voir en quoi il est préférable de ne pas tout photographier.
D’abord, dans la presse, il est clair qu’il faut imposer une certaine limite. Certaines photos sont d’abord prises dans un cadre malsain et publiées sans raison valable en dehors d’un contexte judiciaire. En 2003, le scandale de la prison d’Abou Ghraib éclate, desphotos sont publiées dans la presse. On y voit des hommes irakiens, torturés ou humiliés par des militaires américains. On décèle une certaine perversité dans la prise de ces clichés, ils sont pour le photographe et les acteurs une sorte de trophée, de souvenirs de ce qu’ils ont fait. Cela dit la publication de ces photos est tout aussi choquante car elle n’a pas lieu d’être. Il est important d’êtretenu au courant de ce type de méfaits, mais ce genre d’images n’a pas sa place dans la presse de tous les jours. La presse doit avoir certaines limites quand on dit que l’on peut tout photographier car elles se veulent plus que choquantes.
Mais encore, certains photographes, appelés communément « paparazzi », dépassent les limites du respect de l’autre sous prétexte que des personnes connues fontpartie du domaine public. Ils se permettent parfois, de photographier sans permission des photos d’enfants à peine né, de rentrer dans des propriétés privées, d’empêcher des stars de se déplacer librement et tout ceci dans l’unique but de réussir à avoir le cliché parfait pour la nouvelle exclusivité. En 2008, Halle Berry, actrice américaine et jeune mère à l’époque découvre choquée des photos...
tracking img