Philipe claudel - le rapport de brodeck

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1400 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Philipe Claudel – Le rapport de Brodeck

I-Narrateur
Le roman s'ouvre sur la phrase: « Je m'appelle Brodeck (...) ». On sait donc qu'il s'agit d'un narrateur et d'une focalisation interne.
Brodeck est le père d'une petite fille, Poupchette, et le mari d'Emelia ( elles apparaissent pour la première fois chap I, page 17). On a ni de descriptions physiques, ni d'âges.
Il fut sauvé par lavieille Fédorine d'un village en feu lorsqu'il avait 4 ans. Il dit être orphelin de ses parents, orphelin de sa mémoire.
Brodeck apparaît comme étant un héros anéantit par la guerre et ce qu'il a vécu dans un camp. Il s'éloigne de ce rôle de héros, il a du mal à supporter tout ses souvenirs et ce qui pèse sur lui. Mais l'amour qu'il a envers Emelia et envers l'Homme en général le rend plus fort poursurmonter les épreuves. Il a vécu des choses dont les villageois n'ont pas idée, ce qui renforce sa différence. Il dit avoir été « au marge de la vie » (page53)

II-Situation spatiale et temporelle
Le premier lieu apparaît page 15 avec l'auberge Schlosse, le café le plus gros du village. Beaucoup de lieu sont sité (revers du Bourenkopf, ruelle Unteral p87, trauerprintz p88, Kazerskwir p88,Hörni p102, revers du Bösenthal p105). En cherchant sur internet on ne peut pas trouver ses lieux, ils ont donc sans doute été inventé par l'auteur. (nb: souvent cela est précisé à la fin de l'oeuvre mais dans ce livre on a aucuns renseignements.) Mais les sonorités de ces noms de villes nous laisse deviné que l'histoire se passe en Allemagne (terme « pürisch nacht ») Lorsque Brodeck évoque lacapitale, il apparaît au lecteur comme évident que cette capitale est Berlin.
Pour placer cette histoire dans le temps, on a jamais de date précise (sauf 10 juin.... mais jamais l'année). Cependant le lecteur n'a aucun mal à identifier le génocide de la deuxième guerre mondiale (39-45) visant à exterminer en premier lieu les juifs. Quelques indices comme l'évocation de l'étoile p238 (« pourquoi ai-je dûporter une croix que je n'avais pas choisi ? », d'ailleurs on ne sait pas s'il parle de l'étoile jaune ou bien de la croix gammé, symbole du nazisme. Dans les deux cas ce terme nous ramène à la second guerre mondiale.) On a aussi les camps qui sont mentionné et l'enfer qui y est vécu. L'histoire se situe donc après cette guerre mais durant les analepses très nombreuses, on retrouve l'occupationdes autorités allemandes dans le village et les camps.

III-Résumé
La nuit de l'Ereignies, un homme est tué dans le village de Brodeck. Ce dernier n'est pas convié au complot de son assassinat mais est par la suite charger de rédiger un rapport rédigeant ce pourquoi il a été tué. Ce rapport est demandé par les autres hommes du village, les assassins, le maire y compris, surement pour prouveraux autres et aussi à eux même que cétait la meilleure chose à faire. Ce roman est donc situé sur la période de l'écriture de se rapport, Brodeck va en profiter pour se libérer de ses souffrances et souvenirs personnels, notamment ceux des camps mais aussi de l'université, d'Emelia et de l'Anderer. Il va retracer sa vie et celle de l'Anderer dans ses rapports.

IV-Structure

Schéma narratifsituation initiale: Brodeck vit dans un petit village, avec sa femme, sa fille et une vieille.

élément perturbateur: Brodeck, passioné des plantes et à qui les gens ne prêtent plus beaucoup attention, va être chargé d'écrire un rapport sur l'assassinat d'une personne commis par les autres habitants.

enchaînement des péripéties: Brodeck va également écrire son rapport personnel en plus decelui demandé par les villageois.

élément final: Le maire brûle le rapport écrit par Brodeck

situation finale: départ de Brodeck

V-Sens du titre
Le rapport de Brodeck signifit tout d'abord celui qu'il écrit pour le maire et les habitants, avec un point de vu très objectif et neutre où il ne laisse percevoir aucunes émotions. Et le deuxième rapport, celui qui est destiné à lui-même, qui...
tracking img