Philo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (476 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Peut-on s’excuser en disant : « J’ai agi inconsciemment » ?

LES CLÉS DU SUJET

■ Définir les termes du sujet
« Peut-on »
La question porte à la fois sur une capacité (peut-on sanscontradiction être un sujet moral responsable et être déterminé par un inconscient ?), et à la fois sur une légitimité (l’inconscient peut-il servir de justification, de circonstance atténuante à une fautemorale ?).

S’excuser
Ce verbe consiste à demander pardon pour une faute que l’on reconnaît avoir faite et pour laquelle on peut apporter des excuses, c’est-àdire des justifications. S’excuser peutdésigner aussi le fait de se défendre.

Agir inconsciemment
Cela consiste à agir sans avoir le contrôle total de son action, par inattention par exemple. Mais cela désigne aussi la possibilité defaire quelque chose malgré soi, au détriment de sa liberté, donc poussé par une instance dynamique psychique productrice de désirs en contradiction avec la volonté consciente. Cette notion renvoie àl’idée d’un déterminisme psychique.

■ Dégager la problématique et construire un plan
La problématique
Ou bien on évoque un moment d’inconscience, d’inattention pour se justifier et demander pardon,mais cela ressemble plus à un acte de mauvaise foi qui nie la responsabilité morale et juridique du sujet dont l’identité subsiste à travers le temps.
www.annabac.com © H A T I E R 2009

Ou bienle fait de dire que l’on a agi inconsciemment renvoie plutôt à un acte d’ignorance des effets de son action, et alors la bonne intention, condition de la morale, est sauvée. Reconnaître son erreur esten ce sens une forme de prise de conscience apparentée au repentir. Mais ne peut-on pas envisager qu’il y ait des actions qui soient commandées par un inconscient, instance autonome et parfois encontradiction avec une volonté consciente ? Comment l’homme peut-il alors trouver sa liberté, condition de toute morale ? En effet, excuser un homme parce qu’il serait gouverné par un déterminisme...
tracking img