Philosophie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (583 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Combien de fois par jour nous penchons-nous sur l’avenir de notre société, sur la voie que l’humanité prend, la voie que nous prenons? Savons-nous vraiment vers où nous nous en allons ou bien est-ceque nous sommes à l’image d’un aveugle qui avance à tâtons dans l’inconnu risquant à tout moment une chute malheureuse. Les générations passent, l’Homme s’adapte de plus en plus à son environnement,il le transforme et l’utilise de mieux en mieux afin d’améliorer bien-sûr son confort, sa condition. Cela grâce à la technique, la technologie. Tiré du mot grec technikos qui signifie art, lestechniques propres à leur domaine évoluent et par le fait même font évoluer notre société de manière constante et à en entendre certain, ce serait sans limite. En sommes-nous si sûr, la fameuse phrase ( onarrête pas le progrès ) est-elle vraiment justifiée. L’évolution de la technique fait-elle progresser ou bien pourrait-elle faire régresser notre condition humaine? Donc, la vraie question est : latechnique est-elle source de progrès? Cette question est formulé de façon très large et comme suggéré pour le travail, nous diminuerons notre champ de recherche afin d’être le plus éloquent et clairpossible. De ce fait, j’ai choisi le thème de l’armement et du militarisme dû à sa constante évolution depuis des millénaires. Alors, la question devient : l’avancement technologique de l’armementconduit-il au progrès ? En utilisant plutôt la technologie que la technique, nous dirigeons les réflexions sur les instruments de guerre et non sur l’art de la guerre. Je vais d’abord aborder le côtéhistorique de l’armement au fil des années. Ensuite, je dirigerai ma recherche surtout sur l’influence qu’il a sur nous et bien sur son utilité, car la technique est liée à l’utile en sa finalité. Par lasuite, je synthétiserai les informations mentionnées pour répondre directement à la question.
Du bâton à l’atome
Depuis le premier coup de bâton ou la première roche lancée, beaucoup d’eau a coulé...
tracking img