Pie xi face aux totalitarismes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3553 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction :
Le 6 février 1922, Achille RATTI, âgé de 65 ans est élu pape. S’il a déjà une expérience dans le domaine de la diplomatie, puisqu’il a été nommé par Benoît XV nonce de Pologne, charge délicate (c’est l’époque de la guerre russo-polonaise, l’armée rouge envahit la Pologne afin de diffuser le communisme en Europe et donc mène une lutte contre les pratiques religieuses. Lesorganisations sont celles d’avant guerre, donc elles ne tiennent pas compte des nouvelles frontières, entre 1918 et 1920, son pontificat n’a pas été facile.
Sur un continent encore traumatisé par la première guerre mondiale, il est confronté à l’affirmation des Etats totalitaires et voit l’Europe glisser lentement vers une seconde guerre.
Dans ce contexte, Pie XI, devenu pape, va tenterd’accomplir son ministère, c’est-à-dire, en tant que père des chrétiens et premier des évêques, enseigner la vraie foi, mais aussi garantir les conditions du culte pour tous, servir l’unicité de l’église et s’efforcer de diffuser le catholicisme.
Il va donc devoir échanger, négocier avec les nouveaux Etats totalitaires qui sont pourtant foncièrement en opposition avec la civilisation chrétienne qu’ildirige. En effet, dans ces états, une autorité politique forte prends tous les pouvoirs, et contrôle intégralement la société grâce à la maîtrise de ses activités. Il la contraint ainsi à adhérer à son idéologie, considérée comme la seule possible, et donc à participer à un culte établi, qui exalte le chef ou la race. Ce régime vise à créer une société nouvelle, un homme nouveau. Toute oppositionest anéantie. En temps que fondement de la société européenne destinée à être détruite, le christianisme est considéré comme nocif.
C’est d’abord l’Empire Russe, qui dès les révolutions de 1917, se transforme en état totalitaire, qui, à partir de 1922, prend le nom d’ Union des Républiques Socialistes Soviétiques. La république de Weimar, mise en place après la guerre, en Allemagne, basculeavec l’arrivé d’Hitler au pouvoir en 1933 (Quand le président Hindenburg le nomme chancelier le 30 janvier, après le succès aux élections législatives 1932 du NSDAP, Parti national-socialiste des travailleurs allemand) vers un régime totalitaire. Il faut rappeler que l’église catholique est minoritaire dans ces deux pays, puisque qu’on compte seulement 1 million 600 milles catholiques en Russie enseptembre 1920, et l’Allemagne est majoritairement protestante. Dans le monde, d’autre pays adoptent des totalitarismes: comme le Mexique, mais nous parlerons dans cet exposé uniquement des totalitarismes européens.
Comment dans des Etats qui aspirent à anéantir tout pouvoir religieux, Pie XI tente tout de même d’accomplir son ministère ?
Nous verrons tout d’abord comment le pape estconfronté à de nouvelles idéologies, puis comment il cherche le compromis afin de pouvoir garder un contrôle de la situation, puis enfin comment il fini par les condamner.

1) Un pape confronté à de nouvelles idéologies

Le totalitarisme est un système politique d’un genre nouveau. Jamais auparavant les papes avaient été confrontés à ce type de régime, qui frappe un des fondements de lasociété européenne : son héritage chrétien.

a. Idéologies antireligieuses

En effet, nazisme et stalinisme, au nom d’une société nouvelle et meilleur, remettent en cause la religion.
Le stalinisme, dans la lignée du bolchevisme, présente un athéisme radical. Cette idéologie perçoit la religion comme une structure servant les intérêts de la classe bourgeoise dominante. Il s’agitdonc de soustraire les individus aliénés à cet « opium du peuple » : en effet, pour eux, la foi justifie les inégalités, et permet au peuple de mieux les supporter. Ainsi, elle lui enlève toute volonté de rébellion, et assujetti tous les opprimés du monde. Le régime Bolchevik, puis l’URSS de Staline vont s’efforcer d’anéantir la religion au nom de la science, de la justice et du progrès...
tracking img