Pierrre hassner

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1079 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Pierre Hassner, spécialiste des relations internationales et des problèmes géopolitiques, directeur de recherche émérite au Centre d'Etudes et de Recherches Internationales et à la Fondation Nationale des Sciences politiques, dans l’article de revue „Esprit”: „Vers un universalisme pluriel?” parle de tendances vers lesquelles notre monde va. Aucune culture, aucune nation ne peut constater qu’elleest tout à fait universelle et relativiste en même temps, mais elle peut monter qu’elle aspire vers l’universalisme au point de vue éthique et vers le relativisme culturel.
Le mot universalisme vient du latin universus qui signifie tout entier, universel, général. En général, c’est une doctrine qui implique l'universalité des choses. Quand on parle de l’universalisme dans la domaine del’éthique nous pouvons constater que certaines règles, normes, lois, habitudes sont universelles alors sont communnes à tous les gens du monde. “L’universalisme éthique justifie une série de principes substantiels de justice qui s’applique à toutes les cultures moderne bien que les principes donnent lieu à différents résultats dans différents contextes” (Sosoe L., Lomomba E., Des Lauriers C., PélabayJ., 2002 : Diversité humaine: démocratie, multiculturalisme et citoyenneté, p. 51). Certaines religions (comme christiannisme ou muslumanisme) ont une vocation universelle aussi.
Dans le monde contemporain il semble que nous allions vers l’universalisme éthique. Nous sommes tous contre les guerres, les souffrances, la faim. Aujourdui, les droits de l’homme sont l’une des plus importantesvaleurs du monde et nous croyons à leur universalisme. Les orgines d’universalisme nous pouvons placer au 1785 dans la pensée philosophique de Johann Gottfried von Herder. Selon lui “quelle que soit la variété des formes humaines, il n’y a sur toute la surface de la terre qu’une seule et même espèce d’hommes”. Il croit profondement à l’unité de l’espèce humaine contrairement à Voltaire, par exemple,qui pensait que “les Blancs et les Nègres, et les Rouges (...) ne viennent certainement pas du même sol.”
Aujourd’hui, il y a des déclarations, des pactes, des conventions qui parlent des droits de l’homme et qui les assurent. Ce sont des idées, des conceptions selon lesquelles chaque individu possède les droits qui sont universels. Bien que dans le monde il y ait différentes cultures,différents systèmes politiques les hommes ont semblables besoins et droits.
En époque moderne, l’un des premières declaration de droits de l’homme était constituée en France par L’Assemblée Nationale en 1789, c’était : La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen. Elle comprend les droits primaires, de bases de l’être humain, comme : la liberté, l’égalité en droit, la propriété, la sûretéet beaucoup d’autres qui ont la vocation universelle. Cette Declaration a été la source de créer la Déclaration universelle des droits de l'homme votée par l'ONU en 1948. Elle développe le respect pour les droits et libertés fondamentaux. Bien qu’elle n’ait pas de portée juridique elle est l’une des plus important document qui précise les droits fondamentaux des gens et montre l’idéal commun àatteindre par toutes les nations.
Ce qui caracterise notre monde, surtout l’Europe et l’Amérique du Nord est le mouvement multiculturaliste qui se developpe depuis plusieurs années. D’après le Dictionnaire de théorie politique “le multicuturalisme est lié au constat de la multiculturalité des sociétés modernes. En ce sens, il désigne une évolution sociale caractérisée par l’accroissementmanifeste des différences culturelles”. À l’exemple du Canada nous pouvons montrer ce qu’est le multiculturalisme : coexistance de differéntes cultures, religions, miniorités mais aussi la politique qui opte pour le multiculturalisme. En 1971, Pierre Trudeau, le Premier Ministre, a admis la politique multiculturaliste : il a constaté que la culture canadienne “se compose” non seulement de deux...
tracking img