Pistes de lecture

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (618 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Un peu simpliste comme réponse. Surtout ta formulation : ce n'est pas juste parce que le personnage éponyme meurt ; c'est toute une pièce qui meurt, c'est la fin de la tragédie. Phèdre aurait pumourir avant sans que la pièce soit tout à fait terminée (il y aurait pu avoir des scènes sur Thésée). Tu dois absolument associer le mot dénouement au noeud de l'intrigue : quelle est l'intrigue ?Pourquoi, après cette scène de dénouement n'y a-t-il plus rien à dire ?
Ce que tu dis est juste, mais il faut le formuler mieux en lien avec la question posée.
Introduction : Aricie a détrompé Thésée :Hippolyte n'est pas coupable du crime dont on l'accuse. Oenone s'est jetée à la mer. et Phèdre est entrée en agonie, "La pâleur de la mort est déjà sur son teint". Théramène vient rapporter la mortd'Hippolyte emporté par un monstre marin. Les événements se précipitent. Phèdre, accablée par le remords, vient avouer la vérité à son époux. Un climat funèbre enveloppe les personnages.
Pistes delecture :
- la tentation du mensonge surmontée : un époux qui accepterait d'être abusé, une amante qui rend hommage à sa victime
- la confession sans paix : une exigence de vérité, les forces dedestruction liguées contre Phèdre, Phèdre veut assumer sa responsabilité mais atténue la force de son désir de possession destructeur,
- la mort du "monstre" : ombre et lumière, salissure et pureté restaurée,le chant funèbre en forme de plainte qui s'épuise.
- les derniers actes royaux et paternels : soins au mort et adoption de l'ennemie, clin d'oeil du courtisan Racine au monarque Louis XIV ?Conclusion : Phèdre est une tragédie païenne sur laquelle règne une fatalité implacable. Méchants et justes sont entraînés dans la mort. Phèdre, consciente de sa culpabilité, ne peut supporter l'horreurd'être un monstre. Désespérée, elle se suicide. Ce n'est pas une tragédie chrétienne, car à aucun moment n'apparaît le moindre signe d'un pardon possible ni le début d'un repentir. Le sentiment de la...
tracking img