Plan agriculture americaine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (434 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction.
La première idée qui vient à l’esprit quand on évoque l’agriculture américaine,
c’est la puissance des productions qui fait de ce pays l’un des greniers de la planète
et qui luiconfère un véritable « food power ». La première image qui vient à l’esprit
c’est celle des « combines », ces batteries de moissonneuses batteuses qui,
rationnellement parcourent de vastes espacescultivés lors des moissons. La
première crainte n’est plus celle qui a hanté des générations, celle de voir des
farmers en haillons fuir des exploitations du middle west ruinées par la grande crise
desannées 30 et partir vers de nouveaux eldorados californiens, mais celle des
conséquences possibles d’une production massive de produits OGM. (accroche).
Ces images confuses et parfois contradictoiresnous ramènent à l’idée que
l’agriculture américaine reste un des maillons essentiels de l’économie et de la
puissance américaine, qu’elle a connu des mutations puissantes et des adaptations
aumarché mondial sans cesse renouvelées, mais qu’elle n’est pas pour autant à
l’abri de crises. (problématique).
Pour l’étudier on peut l’aborder par une étude du type BAL (bases, aspects,
limites).(annonce du plan).

I/ Les bases.
1°/ Un espace naturel favorable à l’agriculture.
Espace agricole immense, nature généreuse, bons sols et diversité
climatique permettant une gamme ouverte deproductions.
2°/ Une agriculture aidée par l’Etat.
Importance des subventions, soutien des prix, protection par des
normes, défense de l’agriculture dans les négociations commerciales,
etc.
3°/ Uneagriculture intégrée.
Maillon de la chaîne de l’agrobusiness et pénétrée par les milieux
financiers et le grand capitalisme.
4°/ Une agriculture scientifique et capitaliste tournée vers laproductivité.
Puissance mécanique, engrais, agriculture marquée par la recherche
agronomique, concentration des exploitations.

II/ La puissance des productions.
1°/ Des productions massives
Blé, maïs,...
tracking img