Pluies acides

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3076 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Travail d’écologie 

Les pluies acides

[pic]

Deltenre Guillaume
6Gi
Année scolaire 2010-2011

Table des matières

Introduction p.3
Définition de pluie acide p.4
Création d’une pluie acide p.5
Origines p.6
Acidité d’une pluie acide p.7
Conséquences p.8 – p.11
Pays les plus atteints p.12
Smog p.13
Que peut-on faire ? p.14
Conclusionp.15
Sources p.16

Des poissons qui agonisaient par milliers dans les lacs d’Europe et D’Amérique du Nord, voilà les premières alertes qui nous furent données dans les années 60 et 70 quant a l’effet dévastateur des pluies acides ! Dix ans plus tard s’ensuivit la dégradation des forêts de conifères victimes du même phénomène. Dans les années 80 des observations ont été faites afin deprouver que même les forêts d’Europe étaient menacées et les pluies acides devinrent un important problème médiatique. La législation internationale suite au problème concernant ces pluies mena des réductions des émissions dans beaucoup de pays, mais ces réductions furent bien insuffisantes et le problème persiste. A la vue de ces destructions inquiétantes, il est  urgent de s'interroger surl'acidité des pluies qui sont à l'origine de la mort biologique de plusieurs lacs, forêts et espèces de notre planète et de la détérioration de monuments qui avaient pourtant résisté à des siècles d'histoire.

C’est donc pourquoi j’ai choisi ce sujet qui m’a été proposé au cours de biologie dans le cadre d’un travail d’écologie. En effet les pluies acides sont un réel fléau pour notre société et qui,malgré tant de polémiques et de débats durant une trentaine d’années, n’a toujours pas été réglé. Je tâcherai donc d’expliquer la nature de l’existence de celles-ci, les conséquences et les solutions de ces pluies dans le contenu de ce travail. Et j’achèverai ce dernier en y laissant mon avis personnel.
Bonne lecture !

Deltenre Guillaume

Qu’est-ce qu’une pluie acide ?

Le terme pluieacide fut employée pour la première fois par Robert Angus Smith, un scientifique écossais travaillant à Manchester dans les années 1870. Il décrit depuis toutes les formes de précipitations que ce soit pluies, smogs ou aérosols qui dégradent voire détruisent des écosystèmes ou dissolvent des bâtiments anciens ou fragiles.

Pourtant toute pluie est naturellement acide car le gaz carbonique contenudans les gouttelettes d’eau se dissout et forme un acide très faible. Cet acide est d’ailleurs très utile car il dissout les produits minéraux du sol et ces derniers peuvent donc être absorbés par les plantes et les animaux. Mais une acidité plus forte que la normale devient nuisible. Dans certaines régions d’ Europe et d’ Amérique du Nord, l’ acidité des pluies a augmenté de façon brusque etimportante depuis quelques dizaines d’ années. Elles sont devenues , à certaines endroits , de 10 à 200 fois plus acides que les pluies normales. Par exemple la pluie la plus acide observée sur la terre est tombée en Ecosse à en 1974 et elle était presque aussi acide que du jus de citron.

Mais il existe aussi deux autres termes pour définir ce problème tels que dépôts acides et précipitationsacides bien qu’ils soit tous associés à la chimie de la pollution et de l’humidité dans l’atmosphère, les scientifiques utilisent généralement le terme dépôt acide.

[pic]
Robert Angus Smith

Comment se crée-t-elle ?

Les pluies acides se forment par la combustion de non-métaux dans l'air. Lorsque les non-métaux brûlent, des gaz se dégagent en deux produits qui sont d’une part le monoxyded'azote (NO) et d’autre part le dioxyde de soufre (SO2).
Deux réactions se produisent alors sur le plan chimique et créent deux molécules :
- Pour NO: 2 NO + O2 = 2 NO2 et 3 NO2 + H2O = 2 HNO3 + NO
- Pour SO2: 2 SO2 + O2 = 2 SO3 et SO3 + H2O = H2SO4
Les deux molécules H2SO4 et HNO3 réagissent au contact du dioxygène de l'air et le produit formé se dissout dans l'eau de l'air.

[pic]
Formation...
tracking img