Politique et ecole : la dimension anthropologique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3660 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
POLITIQUE ET ECOLE.
LA DIMENSION ANTHROPOLOGIQUE *

Armen Tarpinian

Réussite scolaire et réussite humaine

 Face aux promesses et aux menaces de la modernité, peut-il y avoir une politique et une éducation pertinentes sans interrogation sur la vision de l’être humain vers lequel nous tendons ? Les questions de la famille, de l’école, de la société, de l’action politique, et celle del’évolution de l’humanité sont en effet liées. Les apprentissages bons pour l’école le demeurent pour la vie : apprendre à connaître, apprendre à faire, apprendre à se connaître, apprendre à vivre ensemble. Ces quatre voies d’une éducation humanisante, au plein sens du terme, définies par l’Unesco, auxquelles s’ajoute aujourd’hui la voie écologique, devraient constituer la trame et la chair de toutes lesformations de 7 à 77 ans…
Le terme « humanisant » se rapporte ici au processus évolutif qui peut nous conduire, individuellement et collectivement, à partir d’apprentissages et non d’exhortations ou des « bonnes intentions dont l’enfer est pavé », au déploiement de ce qui fait la maturité humaine, à savoir : la qualité du lien dans toutes ses nuances, allant de la cordialité et la tolérance àl’amitié et l’amour ; la lucidité de l’esprit qui est connaissance de soi et force du jugement dégagé des préjugés ; l’autonomie et la solidarité, vitalement complémentaires. Cela exige des formes d’éducation, d’auto-éducation et de coéducation sans lesquelles l’humanisme demeure un chemin très mal assuré.
Ce qu’il faut affirmer avec force, c’est que les expériences de terrain, les voies d’actions etles outils existent mais restent largement ignorés ou négligés. Bien qu’essentiels à la réussite humaine, des savoirs et des apprentissages tels la connaissance de soi, la capacité d’écoute, d’empathie, le sens du dialogue, la capacité de coopérer, l’esprit critique et autocritique, ou encore la capacité de mettre des mots

* Tribune libre publiée le 6 janvier 2010 sur le Site « le-Cercle-Psy »de Sciences Humaines.
Armen Tarpinian a été directeur de la Revue de Psychologie de la Motivation (1986-2008), cofondateur du Projet Transformation Personnelle – Transformation Sociale. Il a codirigé les ouvrages collectifs : Être Psychothérapeute. Questions, pratiques, enjeux (Dunod, 2005) ; École changer de cap. Contributions à une éducation humanisante (2007), et Idées-Forces pour le XXIesiècle (2009), chez Chronique Sociale. Il a publié en 2009, chez le même éditeur, Vivre s’apprend… Refonder l’humanisme ; et aux Éditions La Part Commune, un recueil de poèmes, (1945-2005), Le Chant et L’Ombre.

sur ses émotions et motivations, de se lier à autrui sans soumission ni domination, de ne pas laisser les ressentiments et les conflits se dégrader en violences, ne figurent pas au programmede l’école. Pourquoi ? Ignorer cette éducation psychique : émotionnelle, relationnelle, introspective (que l’on dira ici psychosociale), n’est-ce pas pour le moins comme oublier d’enseigner l’éducation physique et la philosophie? Cela s’apprend. Mais l’Institution, malgré les Recommandations du Haut Conseil de l’Éducation sur l’École primaire (2006), ne lui fait pas concrètement sa place, alorsqu’elle est une « voie royale » indispensable au plein accomplissement des deux missions, inséparablement liées, de l’école : instruire et éduquer, ou, si l’on préfère, transmettre et former. Les décideurs politiques comme tout un chacun, peu sensibilisés à cette dimension, peinent à saisir la nature profonde du désarroi de l’école. Ainsi, par exemple, préoccupés à juste titre par les questionsd’ordre et de sécurité, la grande majorité d’entre eux restent étrangers aux éclairages que les sciences humaines apportent à la question hypersensible de l’autorité, à son vrai sens et à ses conditions d’exercice (cf. « Pour une autorité éducative », in ouvrage collectif, Véronique Guérin (1)).
 
Ecole et Société

 C’est à toute la société, et non seulement à l’école, qu’incombe la...
tracking img