Politique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 106 (26334 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
Aide-mémoire 2009 :

Avant-propos

L’année 2009 fut riche en événements stratégiques. Dans le prolongement des bilans offerts par l’équipe des chercheurs de l’IRSEM au sein des premières lettres d’information, l’objectif du présent aide-mémoire n’entend pas restituer ces événements dans leur intégralité mais, dans une perspective sélective, de livrer deux types de repères. Le premier portesur les missions dans lesquelles les forces françaises furent engagées en 2009. Il s’agit d’une photographie des conditions dans lesquelles les armées françaises sont intervenues en Afghanistan, dans le cadre des missions PESD en Afrique (EUFOR Tchad) ou dans les Balkans (en Bosnie-Herzégovine et au Kosovo en particulier). Le second type de repères réside dans l’analyse de plusieurs enjeux quitrouvent en 2009 une nouvelle intensité pour la France : les relations transatlantiques (retour de la France dans le Commandement intégré de l’OTAN annoncé par le Président de la République le 11 mars 2009) ; la lutte contre la piraterie maritime (descriptif des dispositifs français qui rentrent en résonance et en lien avec l’opération Atalante de l’Union européenne décidée à l’automne 2008) ;l’application de la loi de programmation militaire 2009-2014. Réalisés par plusieurs chargés d’études au sein de l’Institut, ces fiches thématiques témoignent de la continuité des implications stratégiques françaises. Elles furent élaborées dans un cadre rénové pour la réflexion stratégique au sein du ministère de la défense. C’est la raison pour laquelle cet aide-mémoire s’ouvre par une synthèse relativeaux créations institutionnelles de l’année 2009 dont l’IRSEM est issu mais également une photographie des productions en la matière.

Frédéric Ramel
Directeur scientifique de l’IRSEM

2

Aide-mémoire 2009 : la défense de la France

SOMMAIRE

La pensée stratégique française en 2009 : de la réorganisation des structures au sein du ministère de la défense au panorama global . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4 Les forces françaises en Afghanistan . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13 Les forces françaises dans les Balkans en 2009 .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19 Les forces françaises dans la mission EUFOR Tchad . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25 Le retour de la France dans l’OTAN . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30 L’action de la France contre la piraterie maritime . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36 La loi de programmation militaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47

3

Aide-mémoire 2009 : la défense de la France

LA PENSEE STRATEGIQUE FRANÇAISE EN 2009 : DE LA REORGANISATION DES STRUCTURES AU SEIN DU MINISTERE DE LA DEFENSE AU PANORAMA GLOBAL Colonel Jean-Luc Lefebvre Faisant suite à la parution du Livre blanc sur ladéfense et la sécurité nationale (LBDS) de juin 2008 qui clôturait un large débat stratégique sur la posture à adopter par la France pour les années à venir, l’année 2009 s’annonçait donc comme l’année de la refondation de la recherche stratégique en France. Prenant acte du fait majeur que constitue la mondialisation et la complexité accrue de notre monde, le LBDS établit « l’incertitude...
tracking img