Prendre conscience de soi suffit-il a être libre?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2710 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La liberté ne consiste pas à laisser libre cours à ses penchants. Être libre, c’est prendre des décisions, s’engager. L’homme véritablement libre ne connaît pas de repos. Pour être libre, il nous faut toujours penser. Or, la liberté définit l’essence même de l’homme et de sa conscience. L’histoire de l’humanité est l’histoire du combat que les êtres humains ont livré pour conquérir la liberté. Dela liberté dépend le bonheur de l’existence.
Si je peux douter de tout ce qui apparaît dans ma conscience,n’y a-t-il pas en moi une dimension indépendante de tout ce qui se déroule dans le temps et l’espace ?
Nous verrons dans un premier temps qu'une conscience culturelle est necessaire a la liberté,puis en second lieu nous verrons que notre conscience est determinée,enfin nous verrons que laliberté authentique consiste en une evolution constente de la conscience.

1.
Si la conscience suffisait pour être libre alors les animaux seraient libres car ils sont eux aussi dotés de conscience. Bien entendu Descartes réservait la pensée et l’âme aux seuls êtres humains mais les recherches en éthologie (étude du comportement animale) ont largement mis en cause l’idée cartésienne selonlaquelle les animaux ne sont que des machines déterminées tandis que l’homme a un corps dirigée par une âme libre. Les grands singes, les dauphins et les éléphants semblent capables de prendre un point extérieur à eux-mêmes sur leur corps. Autrement dit ces animaux semblent disposer d’une forme de conscience de soi que de nombreux philosophes pensaient réservée à l’Homme seul. Par ailleurs un chien n’acertes pas une conscience de soi puisqu’il ne se reconnaît pas dans un miroir et donc puisqu’il est incapable de s’envisager de l’extérieur. Mais il a visiblement une conscience d’autrui très élaborée puisqu’il est capable de ressentir dans une certaine mesure l’état émotionnel dans lequel se trouve son maître. La thèse de Bergson selon laquelle l’évolution du vivant est aussi une évolution de laconscience semble bien en partie recevable d’après les données éthologiques. L’association cartésienne de la conscience à une conscience de soi rationnelle et dotée d’un libre-arbitre semble du point de vue scientifique actuel peu défendable en l’état. Bergson dans L’évolution créatrice distingue deux grands types de conscience animales : celle qui privilégie l’instinct et celle qui privilégiel’intelligence. Le modèle de la conscience instinctive est celui des insectes : leur comportement est parfaitement déterminé par des automatismes comportementaux. Comme Pascal le remarquait la nature modifie les comportements de certains animaux mais sans leur en laisser une connaissance. Seul l’homme quand il modifie son comportement fait par là-même évoluer ses connaissances et pour Pascal cetteaccumulation des connaissances donne toujours aux modernes un avantage sur les anciens. Le modèle de la conscience intelligente est celui lié à la culture humaine. La conscience humaine plus que n’importe quelle autre conscience animale peut accumuler par son expérience des connaissances qui lui donne de plus en plus de puissance d’action et donc de liberté. La conscience réflexive qui donne àl’homme le pouvoir de prendre un point extérieur à soi lui permet d’accumuler une culture et de la transmettre. Le langage humain qui permet de manipuler virtuellement des aspects de la réalité permet à l’être humain d’échapper à la limitation des connaissances empiriques acquises par les circonstances. Par son langage l’être humain peut avoir l’intelligence de provoquer les expériences grâce à desmodèles théoriques. Sa compréhension des nécessités de la nature devient un moyen de les contourner. Spinoza ou Descartes n’ont pas la même conception de la liberté humaine. Mais si on considère leur rationalisme qui selon eux est essentiel au développement de leur conception de la liberté, nous pouvons affirmer sans plus de précision qu’une conscience intelligente est la condition nécessaire pour...
tracking img