Presse de mode

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1273 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LA PRESSE DE MODE

Objectif
• Connaître les origines de la presse de mode
• Son évolution stylistique
• Connaître photographes de mode marquants

« Le Mercure Galant » (arrêté vers le milieu du XIX) ( Créé au départ pour tenir au courant les Parisiens des évènements royaux (sous Louis XIV), des tenues portées, des pièces de théâtre, des opéras, des mariages dans la familleroyale.
Il contenait des gravures représentant les toilettes des dames de la cour, on pouvait y trouver les noms des fournisseurs, les matières. Il s’adressait donc à la bourgeoisie.

À partir de 1750, de nouveaux procédés techniques permettent à la presse d’évoluer. C’est à cette époque que l’on va avoir les premières ambassadrices de la mode (Duchesse de la Vallière, Mme de Montespan,Marie-Antoinette).
Marie-Antoinette était conseillée par Rose BERTIN, sa « styliste » de l’époque. R.B. avait ouvert une boutique rue Saint Honoré, « Le Grand Moghol ».

« La Galerie des Modes et du Costume Français » (1778 – 1787).

« Le Journal des Dames et des Modes » (1797 – 1834). Son nom a changé plusieurs fois. Il nous fait voir la mode à Paris avec le nom des fournisseurs, ainsi que descommentaires.

« La Mode Illustrée » ( Journal le plus lu de la mode parisienne.

À partir de 1850-60 on voit apparaître dans les magazines des patrons de vêtements à réaliser chez soi.
À partir de 1912, Lucien VOGEL va créer « La Gazette du Bon Ton », revue qui disparaît en 1925. C’était une revue de luxe, qui publiait des gravures d’artistes (Georges LEPAPE), des illustrations (Léon BASKT). Lesmodèles des couturiers étaient photographiés et représentés (Paul POIRET, Lanvin, Jacques DOUCET, Chanel). On illustre le luxe, l’élégance, le bon goût à la française.
De grands poètes vont également intervenir dans ces revues (Jean COCTEAU, Raymond RADIGUET).
Lucien VOGEL va également créer en 1922 « Le Jardin des Modes », qui a cessé de paraître il y a une dizaine d’années. Il a un côtéavant-gardiste. Il était moins élitiste car il comprenait notamment des recettes de cuisines. Des photographes de mode ont collaboré avec cette revue, notamment Helmut NEWTON, Jean Lou SIEFF. C’est le premier magazine a consacrer à partir de 1955 une rubrique au PAP.

Le « Vogue » américain a été créé en 1898, le Vogue français en 1920.

En 1937, Jean PROUVOST créer le magazine « Marie Claire ». Cettedate n’est pas anodine car en 1936 sont instaurés les congés payés, donc les gens vont pouvoir partir en vacances. Il souhaite pouvoir s’adresser à toutes les femmes (actives, mères au foyer) et non plus seulement aux femmes riches. Il y a des fiches cuisine, des conseils pratiques, familiaux, sur le couple, donc tout ce qui concerne le quotidien de la femme. Beaucoup de femmes s’y reconnaissent etil connaît donc un succès immédiat. Il a également été un soutien pour les femmes dans les années 1960 pour avoir un rôle plus revendicateur et plus politique, pour aider les femmes dans leurs idées.

« Elle » a été créé en 1945 par Hélène LAZAREFF. Elle souhaitait donner des conseils à la femme active, et a beaucoup soutenu les femmes. H.L. était très amie avec Gabriel CHANEL, et lui a permisde revenir sur le devant après la réouverture de sa boutique en 1954.

La presse de mode contemporaine

Depuis une quinzaine d’années une multitude de magazines a fait son apparition, on les appelle les magazines de tendances ou alternatifs, que l’on trouve parfois dans les maisons de la presse, mais surtout dans un réseau de distribution sélectif des grandes villes comme certainesboutiques de mode ou librairies très ciblées, certains musées.

Ce sont des magazines produits dans les pays industrialisés, à faible tirage. Les périodicités peuvent être longues (trimestriels, annuels). Le public est plutôt averti, jeune, urbain, travaille dans les milieux artistiques, créatifs. La plupart de ces magazines cultivent un ton provocateur, ironique, décalé, et l’on y parle non...
tracking img