Prix litteraire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1054 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
-------------------------------------------------

-------------------------------------------------
LES PRIX LITTERAIRES FRANÇAIS
-------------------------------------------------

1. Le prix Goncourt :
Son Histoire remonte au XIXème siècle, auquel vécurent Jules et Edmond de Goncourt. Ces deux frères, écrivains et amateurs d'art, sont alors très connus du monde des Lettres.Lorsqu'ils fuient le brouhaha parisien pour s'installer dans un petit hôtel particulier à Auteuil, c'est avant tout pour pouvoir profiter de leur immense collection d'objets d'art. Seize ans plus tard, Edmond ouvrira les portes de ce qu'il appelle le « Grenier » pour y former un salon, la « société littéraire » qui deviendra pas la suite l'Académie (en opposition à l'Académie française).
A sa mort, Edmondlaisse un testament surprenant dont la réalisation revient à l'écrivain Alphonse Daudet : pour respecter la volonté de son ami défunt, Daudet a pour mission de créer dans l'année une société littéraire perpétuelle. Son but sera de récompenser par un prix un ouvrage d'imagination en prose, paru dans l'année.
Le premier prix Goncourt sera donc décerné en 1903 à John-Antoine Nau pour son livreintitulé Force ennemie. Depuis la création du prix Goncourt, pas moins de 108 ouvrages ont ainsi été couronnés. Parmi eux on peut citer par exemple A l'ombre des jeunes filles en fleur de Marcel Proust (1919), La condition humaine d'André Malraux (1933), Week-end à Zuydcoote de Robert Merle (1949), Les racines du ciel de Romain Gary (1956), suivi de La vie devant soi où il se fait appeler Emil Ajar(1975). Il y a eu aussi L'amant de Marguerite Duras (1984), etc…
Il faut préciser pour finir que de nos jours les 10 membres de l'Académie sont bénévoles, et que le prix n'est plus que de 10 euros symboliques. Mais tout ce qu'Edmond de Goncourt avait à l'époque gratifié d'argent l'est maintenant par une denrée bien plus précieuse : la notoriété et la reconnaissance du monde des Lettres.
Voiciles prix des cinq dernières années :
* 2007 : Gilles Leroy, Alabama song.
* 2008 : Atiq Rahimi, Syngué sabour. Pierre de patience.
* 2009 : Marie NDiaye, Trois Femmes puissantes.
* 2010 : Michel Houellebecq, La Carte et le Territoire.
* 2011 : Alexis Jenni, L'Art français de la guerre.
2. Le prix Renaudot :
Le prix Renaudot est le fruit d'une histoire singulière. Crée en1926 par des critiques littéraires, cette distinction était alors conçue comme un prix de substitution dans l'attente des résultats du prix Goncourt, plus célèbre gratification littéraire. Le prix Renaudot tient sa nomination d'un hommage à Théophraste Renaudot (l'exact nom du prix), célèbre journaliste, médecin et philanthrope du XVII siècle fondateur de la presse française avec sa célèbre «Gazette ». La vie de Théophraste Renaudot sera d'ailleurs racontée dans un ouvrage écrit conjointement par les fondateurs du prix du même nom en 1929.
C'est par sa relation particulière avec le prix Goncourt que le prix Renaudot a conquis ses lettres de noblesses. Ces deux distinctions sont devenues indissociables et complémentaires, toutes deux étant distribuées chaque premier mardi de novembre auprestigieux restaurant Drouant de Paris. Si le prix Goncourt offre à son lauréat une généreuse dotation, le prix Renaudot fait figure sur ce point d'anti-prix Goncourt, voué à un simple succès d'estime.
De même, le prix Renaudot se différencie de son illustre aîné en distinguant généralement de jeunes auteurs et des récits au ton nouveau (la rumeur voudrait que la naissance du prix Renaudot ait étédictée par la volonté de corriger les erreurs de jugement du jury du prix Goncourt). Aujourd'hui, le jury est composé de dix personnalités venant d'horizons divers. On retrouve au sein du jury des journalistes (Franz-Olivier Giesbert, André Brincourt, Patrick Besson), des écrivains (Jean- Marie Gustave Le Clézio, Jean-Noël Pancrazi...), un ancien lauréat du prix Renaudot (Christian Guidicelli)...
tracking img