Professeur de lettres modernes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4674 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Vol de nuit
d’Antoine de SAINT-EXUPERY

Cet ouvrage a été expérimenté deux années consécutives dans des classes de troisième. Choisi parmi les livres recommandés à la lecture des adolescents Choix fondé sur l’intérêt du monde de Saint-Exupéry et sur la qualité de sa langue. Il devait aussi apporter aux élèves sénégalais une illustration et un approfondissement de thèmes abordés dans plusieurscentres d’intérêt du livre de Littérature générale (cl De 3è) à paraître prochainement. LE BILAN de la première année, sans être négatif, laissait apparaître le découragement de Certains élèves devant les difficultés d’appréhension d’une pensée à tendance philosophique et d’une langue à la fois dense et poétique. La méthode employée consistait en une étude classique des chapitres dans leursuccession, après quoi il était procédé à une lecture transversale autour de l’architecture de la composition de l’analyse des personnages principaux et des intentions de l’auteur. Il s’agissait dès lors de trouver une formule qui suscite tout de suite le plaisir de la lecture sans abandonner le projet d’un examen plus poussé dégageant la portée de l’œuvre. Le résultat s’est avéré sensiblement meilleur.Voici, succinctement rapporté, le processus que nous avons suivi. L’HISTOIRE Il convient dans un premier temps d’amener nos élèves à une connaissance bien maîtrisée de l’histoire de Vol de nuit et pour cela de la dégager du contexte. Ce sera l’histoire des évènements survenus, certaine nuit, sur un réseau aérien en Amérique du Sud à une époque qui n’est pas précisée mais que l’on peut situervers 1930 quand les vols de nuit appartenaient presque encore au domaine de l’aventure. CARTES POUR SITUER LE CADRE DE L’ACTION

1

Carte générale de l’Amerique du Sud

LA PATAGONIE

LA BOLIVIE – LE CHILI – L’ARGENTINE

DECOUPAGE PROPOSE (Références Edition Folio) CHAPITRES Chapitre II : Chapitre IV : Chapitre VI : Chapitre VII : Chapitre VIII : Chapitre X : Chapitre XII : Chapitre XIII :EXTRAITS p. 27-28 (« toujours ainsi ») p. 42 « Pellerin expliqua » p. 43 « vers l’Est » p.57-58… « La moitié du monde + p. 64 « Un terrain de secours » …jusqu’à la fin en entier p.79 « Rivière décrocha »… Jusqu’à la fin en entier en entier p.117 « vent nul ». + p.119 « Rivière sonna. + p.122 » regardait la nuit » p. 125à129… « attendre longtemps des nouvelles… » + p. 129 « Elle n’écoute plus… +p.139 « contre la nuit. en entier en entier p.160 « la femme de Fabien 2 TITRES Les vols de nuit sur le réseau La traversée des Andes L’activité du personnel au sol. En Vol. les prémisses De l’orage Au sol. A l’écoute Des messages Au sol. la femme et le pilote. En vol. le piège de l’orage. Au sol. Absence de nouvelles Au sol. L’angoisse de la femme de Fabien.

Chapitre XIV :

Chapitre XV :Chapitre XVI : Chapitre XIX

En vol. lutte désespérée. En vol. Permission Au sol. L’impuissance de

Chapitre XX Chapitre XXII Chapitre XXIII :

se dit annoncer 163… « Rivière s’assit un peu lourd. » p. 169 à p.171.. « Il n’y a plus qu’à attendre le jour » p.181 à p. 183 « comme celles d’un jeune fauve » en entier

Rivière devant la détresse d’une femme Les dernières minutes. Arrivée ducourrier d’Asunción Une lourde victoire

Soit en tout une soixantaine de page en petit format et à gros caractères, volume de lecture aisément supporté par les élèves mêmes les plus réticents à ce genre d’effort. Le drame qui se noue rapidement, la lutte contre le cyclone, l’attente angoissé du personnel au moment de la disparition de Fabien maintiennent éveillée l’attention et incitent à un parcourscursif et ininterrompu de l’histoire. On pourrait encore dépouiller ce texte de certains passages et chapitres qui ne s’intéressent pas directement l’action (cf. en particulier les confrontations entre le pilote et la femme d’une part et entre Rivière et la femme de Fabien d’autre part ), séquences appartenant au domaine de la narration ; l’histoire réduite à sa simple linéarité, telle au moins...
tracking img