Propagande

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (553 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Affiche de propagande :
AFFICHE DE PEIROS, mai 1936

 Cette affiche est commanditée par la CGT (confédération général de travail) et elle s’adresse à la population. Elle a étépubliée en Mai 1936, après les réformes misent en place suite aux accords de Matignon signés peu avant. Au premier plan on peut voir un ouvrier, en bleu de travail : il est heureux d’aller travailleret il salue sa famille (sa femme est son enfant). En arrière plan, le soleil se lève derrière les cheminés de l’usine pour indiquer le slogan «40 heures». D'après l'affiche on peut conclure que lepassage de la semaine à 40 Heures aurait des répercussions positives sur les ouvriers, d'où le lien avec l'entête de l'affiche " Libérera les foyers ouvriers de l'inquiétude et de la misère engendréespar le chômage ". On peut donc dire que c'est une affiche de propagande en faveur de la semaine des 40 heures car le rapport entre la réduction du temps en usine et le chômage est que le patron del'usine est d'accord avec le fait que les ouvriers travaillent moins. Cependant il ne veut pas diminuer la production, il doit donc employer plus d'ouvriers pour ne pas favoriser le chômage. Cette affichede la CGT favorise donc la réduction du temps de travail, la lutte contre le chômage et l’amélioration de la condition ouvrière.
 
A cette date, les partis de gauche du front populaire viennent deremporter les élections législatives et Léon Blum a mis sur pied un gouvernement de gauche. Ces élections provoquent une grande vague de grève dans le pays pour faire pression sur le nouveaugouvernement. Donc le pays est en crise politique.

Affiche contre les 40heures


Contre les 40 heures (affiche de Léon Blot pour « Ordre et Bon Sens », uneorganisation patronale de droite, mai 1936).

 
Cette affiche répond à l’affiche de Peiros (document 2). Elle reprend les mêmes éléments (l’ouvrier, le soleil) mais inverse le propos. Un poing margé...
tracking img