Protection sociale en france

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3536 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Énoncé
La protection sociale en France permet-elle de réduire les inégalités ?
Document 1
« La Sécurité sociale [française] est organisée autour de trois branches principales : la maladie, la vieillesse et la famille. C'est un système hybride qui comporte :
 un dispositif d'assurance prenant en charge les retraites et les soins des seuls salariés [et des personnes à leur charge], qui sont enmême temps des cotisants (modèle bismarckien) ;
 un système de droits sociaux qui repose sur la solidarité, puisqu'il prend en charge des personnes dans le besoin qui ne sont pas forcément cotisantes : minimum vieillesse(1) etCMU (2) (Couverture Maladie Universelle créée en 2000). Ce dispositif de solidarité collective opère une déconnexion avec le principe de l'assurance (qui ne protège enprincipe que les cotisants).
Ce n'est que tardivement, en 1935, que les États-Unis se sont ralliés à l'idée de protection sociale. Le système ne prend en charge que les besoins des personnes en situation d'extrême détresse. En matière de santé, il existe deux dispositifs : Medicare, qui couvre les soins hospitaliers des personnes âgées, et Medicaid qui prend en charge les soins des indigentsreconnus comme tels. […] 40 millions de personnes, soit 15 % de la population, vivent sans aucune couverture maladie. »
Source :Sciences humaines, décembre 2002

Document 2
Prestations de protection sociale reçues par les ménages en France
«
2001 (en milliards d'euros) Part des prestations (en %) Variation 2001/2002 (en %)
Santé 145,4 34,8 5,8
Viellesse-survie 183,6 44,0 4,1
Maternité famille42,3 10,1 3,6
Emploi 27,7 6,6 0,4
Logement 12,8 3,1 3,3
Exclusion sociale (RMI) 5,7 1,4 0,4
Total des prestations sociales 417,5 100,0 4,3
»
Source : d'aprèsTEF 2003-2004, INSEE

Document 3
« En France, la Protection sociale remplit plusieurs fonctions : assurances sociales où chacun reçoit, plus ou moins, selon ses cotisations (retraite, chômage) ; prestations universelles où chacunreçoit selon ses besoins (prestations maladie en nature, allocations familiales) ; prestations de solidarité (prestations sous conditions de ressources, RMI). Au total, elle représente 29 % du PIB qui se répartissent en 50 % de prestations d'assurances, 35 % de prestations universelles et 15 % de prestations de solidarité. […] L'extension des phénomènes d'exclusion a obligé à augmenter le poidsdes prestations de solidarité. Cela reste cependant limité. Aussi, certains proposent-ils de concentrer la protection sociale sur les plus pauvres, ceci permettant de les protéger de façon efficace tout en réduisant le poids des prélèvement obligatoires. […] Les dépenses publiques sont financées par des prélèvements progressifs ou proportionnels, dont une des justifications est que les classesmoyennes et aisées profitent plus des dépenses publiques. Aussi, un système où celles-ci ont droit et bénéficient effectivement des dépenses publiques est plus satisfaisant du point du vue de la cohésion sociale et de la qualité des dépenses publiques qu'un système où seuls les pauvres y ont recours. »
Source :REJANE HUGOUNENQ, HENRI STERDYNIAK, « Le plafonnement des allocations familiales », Lettrede l'OFCE, septembre 1997, in Problèmes économiques, n° 2554

Document 4
« En fait, l'inégalité fondamentale face à la retraite est l'inégalité des espérances de vie : les bas salaires ont en général des espérances de vie sensiblement plus faibles que les hauts salaires, si bien qu'ils touchent leur retraite pendant une période sensiblement plus courte. Les études disponibles prenant en comptel'ensemble du système de retraite français indiquent que pour un franc de cotisations versées pendant la vie active, les cadres supérieurs touchent pendant leur retraite une pension totale qui est de 50 % plus élevée que celle touchée par les ouvriers. Autrement dit, les retraites opèrent une redistribution à l'envers : en moyenne, une partie importante des cotisations des ouvriers finance la...
tracking img