Psychologie dev

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3981 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
| |MEMO Concepts… |Concepts… comparaisons |Effets sur l’éducation/ la pédagogie |
|Jean PIAGET |Quatre stades de développement : Le stade sensori-moteur (de la|Une Action est un comportement observable. |La conception constructivisteest à l’origine des |
|1896 - 1980 |naissance à environ 2 ans). Le stade préopératoire (environ de |Une OPERATION est une action mentale intériorisée et |pédagogies dites « actives » fondées sur le rejet des |
|"La connaissance est adaptation" |2 à 7 ans). Le stade opératoire concret (environ de 7 à 11 |réversible, structurée sur des situations du réel,|démarches pédagogiques dites « transmissives » censées |
| |ans). Le stade des opérations formelles (environ de 12 à 15 |structurante en un système d’éléments, génétique |maintenir l’élève dans un statut de récepteur passif de |
|On a avec Piaget une |ans). |c’est à dire qui sontconstruites et se développent, |l’enseignement. Un principe d'enseignement par ailleurs |
|autostructuration simple : c’est |Piaget défend une position constructiviste et interactionnelle |et générale soit qui concerne les instruments de |retenu et basé sur les stades de Piaget est celui de la |
|le constructivisme. |ou le sujet construit le milieu a l’intérieur de luien même |l’intelligence. |nécessité d'utiliser des exemples concrets (ex: |
| |temps qu’il se construit en interaction avec le milieu. |SCHEME D’ACTION : est la structure générale d’une |illustrations, manipulations). Il en est de même du besoin|
| ||action qui se conserve au cours de ses répétitions, |de faire vivre des expériences lors de l'enseignement de |
| |Les enfants se développeraient lorsqu'ils sont confrontés à de |se consolide par l’exercice et s’applique à des |concepts abstraits à de jeunes enfants qui peuvent ne pas |
||nouvelles caractéristiques de leur environnement (qui leur sont|situations nouvelles en se généralisant et en se |encore avoir atteint le stade des opérations formelles. |
| |étrangères), c'est-à-dire à des caractéristiques qui ne |transférant. Le schème d’action est une suite de |Ormrod (1995) résume les conceptions fondamentales de|
| |correspondent pas à leurs conceptions courantes du monde. |contractions et de décontractions musculaires |Piaget au sujet du développement cognitif des enfants de |
| |Lorsque ceci se présente, dit-il, il se produit un |enchaînées et coordonnées, réalisant un mouvement |la façon suivante:|
| |«déséquilibre» et l'enfant cherche à le résoudre à travers l'un|précis. Qui plus est, ce mouvement se reproduit par |1. Les enfants sont des apprenants actifs et motivés. |
| |des deux processus d'adaptation possibles. Ou bien l'enfant |la suite identique à lui même, ou accommodé aux|2. Leur connaissance du monde devient plus intégrée et |
| |associe les nouvelles expériences à la conception qu'il a déjà |modifications de la situation. – place fondamentale |organisée avec le temps. |
| |du monde (un processus appelé assimilation) ou bien il modifie |de l’IDENTIQUE –...
tracking img