Qu'est ce qu'un mythe?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1089 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Emile Zola – Au Bonheur des Dames
Biographie :
Emile Zola est né à Paris le 2 avril 1840 et mort le 29 septembre 1902 dans cette même ville. E. Zola orphelin dès ses 7 ans grandis dans une famille modeste. Il doit abandonner ses études et n’est pas reçu au baccalauréat. Durant ses années collège où il vivait à Aix-en-Provence il fait la rencontre de Paul Cézanne qui restera un de ses amisproche. En 1862 il débute sa carrière chez les éditions Hachette où il devient très vite Chef de publicité. A ce moment il commence à écrire des contes, dont un volume parait en 1864. Justement grâce à Paul Cézanne, Zola commence peu à peu à rencontrer des peintres tels que Monet, Renoir, Manet… il décide alors de démissionner et de commencer à écrire sérieusement et se fait connaître avec lapublication de nouvelles sous le titre de Mes haines ainsi que son soutien au peintre Manet. En 1867 il publie son premier roman à succès Thérèse Raquin dans lequel il introduit dans la préface le naturalisme. En effet Zola est considéré comme le maître du naturalisme et il exposera d’ailleurs cela dans la série de 20 romans des Rougon-Macquart. Emile Zola s’impose donc petit à petit comme un auteurreconnu et se fait une place comme ami parmi bon nombre de semblables dans le milieu artistique. Aussi à l’aise dans le milieu aisé que dans un milieu plus démuni il refuse toute la mondanité pourtant à la mode. Il s’engage aussi en tant qu’anticléricalisme et contre l’Empire. Ces engagements se verront d’ailleurs plus tard, de 1894 à 1899 Emile Zola prend part à l’Affaire Dreyfus en faveur des juifsdont il publiera d’ailleurs le procès dans J’accuse. Après la publication de cette nouvelle sur l’Affaire Dreyfus Zola s’expose à des condamnations. Le procès de Zola se fait en grande agitation et il est condamné à 1 an de prison ainsi qu’à 3000 francs d’amende (peine maximale). Le procès est ensuite ajourné et le 3 juin 1899 la sentence est levé la peine retiré mais durant tout ce temps Zola étaitlui exilé à Londres. Dans un tout autre genre le chef du naturalisme s’est lui-même essayer à la photographie de La Grande Exposition de Paris qui l’a fasciné. Après cela, la mort de Zola se fera au retour d’un voyage à Médan. Il mourra intoxiqué d’une mort accidentel malgré les doutes de l’assassinat par un de ses nombreux ennemis anti-dreyfusien. Ses cendres seront transférées au Panthéon en1908.

Bibliographie :
1864 : Contes à Ninon 1865 : La Confession de Claude 1867 : Thérèse Raquin 1868 : Madeleine Férat 1871 : La fortune des Rougon 1872 : La Curée 1873 : Le Ventre de Paris 1874 : La conquête de Plassans 1875 : La faute de l’abbé Mouret 1876 : Son Excellence Eugène Rougon 1877 : L’assommoir 1878 : Une page d’amour 1880 : Nana, Soirées de Médan et Le roman expérimental 1882 :Pot Bouille et Capitaine burle 1883 : Au Bonheur des Dames 1884 : Naïs Micoulin et La joie de vivre 1885 : Germinal 1886 : L’œuvre 1887 : La Terre
1888 : Le rêve 1890 : La bête humaine 1891 : L’Argent 1892 : La Débâcle 1893 : Docteur Pascal 1894 : Lourdes 1896 : Rome 1898 : Paris et J’Accuse 1899 : Fécondité 1900 : Travail 1901 : La vérité en marche 1903 : Posthume de vérité

Au bonheur des dames:
Dans ce célèbre roman d’Emile Zola on peut observer bon nombre de petits magasins. Ces petits commerces sont spécialisés dans une catégorie de produit et sont menacés par la création des Grands Magasins. Ces grands magasins eux proposent une quantité de produits tous différents à prix moindres à l’inverse des petits magasins. Ces prix réduits peuvent être proposés grâce à une importanteproduction directement produite par le magasin. Ainsi cette innovation attire la foule et cela de différentes classes sociales. Les boutiquiers refusent catégoriquement cette nouvelle ère de magasins on peut par ailleurs constater celui de Bourras qui s’oppose au Bonheur des Dames en l’empêchant de s’étendre aux rues adjacentes par sa boutique. Les commerçants refusent donc cette nouvelle étape dans...
tracking img