Qu'est-ce que le bonheur ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3846 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Qu’est-ce que le bonheur ?

Dans Les Pensées, Pascal écrit « Tous les hommes recherchent d'être heureux. Cela est sans exception, quelques différents moyens qu'il emploient  ». La question du bonheur semble alors omniprésente, et touche aussi bien la psychologie que la philosophie, qui dès lors n’apparaît pas seulement comme un savoir, une science, une réflexion, mais bien une pratique liée àl’existence, existence menée apparemment par un impératif, une idéologie dominante, qui semble se confondre avec une manière quelconque d’atteindre le bonheur. Le bonheur, plus qu’un état, plus qu’un sentiment, plus que le simple contraire du malheur, semble alors véritablement le déterminant de toute une vie, qui va distinguer les Hommes entre eux. Mais il faut également comprendre à quel pointle bonheur est un concept apparemment englobant, mais qui semble uniquement contenir en son sein aussi bien la joie, la jouissance en mouvement que la béatitude, sans oublier le bien-être, la sensation plaisante apportée par la satisfaction de besoins physiques, de la félicité calme et durable. Mais il existe aussi la prospérité, situation favorable et positive d'un individu sur le plan de lafortune et des agréments qui en découlent, le plaisir, l'euphorie, sentiment de bien-être général, état de confiance d'une personne, sans oublier le contentement, la satisfaction, la quiétude et la sérénité qu’on ne peut réellement rattacher à la notion de bonheur, sans pour autant dire qu‘il s’agit de choses foncièrement différentes. D’une définition simple partant d’une opposition rationnelle etd’une volonté personnelle se manifestant par des moyens uniques, on passe à une définition complexe, multiforme, à la fois inclusive et exclusive qui pose alors la question suivante : qu’est-ce que le bonheur ?
Ainsi, à travers toutes les distinctions que nous avons entrevues, pouvons-nous définir le bonheur dans une réelle spécificité, ou alors cette prétendue diversité des états de bonheur définitelle-même ce qu’est le bonheur ? D’ailleurs, cette complexité apparente est-elle un obstacle à la conquête par l’Homme du bonheur, est-il en mesure de parvenir au bonheur aussi bien comme jouissance infinie, comme absolue stabilité que comme complet repos ; et les modalités de cette recherche sont-elles pétries par la raison ou par une pulsion, un sentiment qu’on pourrait au contraire qualifierd’irrationnel ? Dans ce cas, le bonheur est-il réellement critiquable, à proscrire car contraire au bien-être qu’on croyait atteindre et qui n‘aurait que confirmé une raison positive, ou bien à l’inverse, c’est ce qu’on appelait la raison et le bien-être général qui était faux et dont la vision doit être changée en vertu d’un bonheur peut-être salvateur ? Ainsi, bonheur et vertu sont-ils à ce pointopposés, ou peuvent-ils être concilier dans une nouveau concept créant une nouvelle réalité plus propice à l’épanouissement concret et vital de l’Homme, transformant le bonheur en un réel devoir, et non plus une simple volonté ?
Pour répondre à ces questions, nous définirons dans un premier mouvement ce qu’est le bonheur, comment y accéder, ainsi que les problèmes que ces définitions posent, ce quinous permettra d’émettre des critiques sur le bonheur, qu’il faudrait peut être alors fuir, comme si c’était un fléau, pour finalement comprendre ce qu’est réellement le bonheur : un élément essentiel à la conception de l’Homme et de ce monde.
A la fois méconnu mais abordé par tous, le bonheur est un concept qu’on peut penser acquis alors que la manière de l’atteindre de manière concrète sembleaussi ardu que sa définition.
Il convient tout d’abord d’étudier la nature du bonheur, qui s’éclaircit d’abord sous le jour du plaisir, de la joie. Etymologiquement, le bonheur signifie « bonne chance », c’est un état de satisfaction complète et de plénitude, est distinct du plaisir, bien-être agréable, essentiellement d'ordre sensible. Si le premier correspond à un complet repos et se donne...
tracking img