Quelles images de la femmes vos lecture de romans vous ont-elles laissées ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (2000 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation : Les écrivains ont bien souvent célébré la femme, sa beauté, son pouvoir de séduction.
Quelles images de la femmes vos lecture de romans vous ont-elles laissées ? Vous répondrez à cette question en vous appuyant sur le corpus, les œuvres étudiées en classe et vos lectures personnelles.

La femme, être humain du sexe féminin qui à travers le temps, c’est fait appeler dedifférentes façons comme bonne, camériste, compagne, courtisane, créature, dame, demoiselle, duègne, épouse, gonzesse, légitime, mégère, moitié, moukère, nana, poule, régulière, rombière ou encore vamp. Des noms plus ou moins péjoratif car il a fallut du temps à la femmes de se faire accepter dans la société et d‘être considérée comme égale par rapport aux hommes. Quelles images les romanciers nous donnede la femme ?. Dans un premier temps nous verrons la représentation de la femme dans le roman. Puis dans une seconde partie, la femme comme représentation du monde.

Suivant les auteurs et l’époque à laquelle ils écrivaient l’image de la femme n’a fait qu’évoluer. Des gentes dames vivant dans des châteaux au jeunes femmes qui se drogue, passant par des histoires d’amour a l’eau de roses à deshistoire d’adolescentes.
Quelle que soit l’époque, la femmes a toujours été représentée comme un idéal de beauté. Elle est le reflet des fantasmes de la gente masculine et le canon des époques. Par exemple, au XVIIème siècle, le roman qui nous représente le plus la femme à cette époque est la Princesse de Clèves de Marie-Madeleine de Lafayette écrit en 1678. Dans ce roman, M-M. de Lafayettenous décrit la beauté de Mademoiselle de Chartres « Il parut alors une beauté à la cour », « beauté parfaite», «  extrême jeunesse » (cliché, plus une femmes est jeune, plus elle est belle), « la blancheur de son teint et ses cheveux blonds »(à cette époque la blancheur de la peau était un effet de mode), « ses traits réguliers », et «  plein de grâce et de charmes ». Cette description nous montrebien l’idéal de cette époque car M-M de Lafayette nous précise également que tous le monde n’avait d’yeux que pour elle. Mais outre la beauté physique, la beauté moral tient aussi une grande place. Avec Zazie dans le métro de Raymond Queneau paru en 1959, nous pouvons considérer Marcelline la femme de Gabriel comme un idéal car elle nous donne l’image d’une mère quand elle s‘occupe de Zazie ou bienmême de Gabriel et d’une femme s’occupant très bien de sa famille quand Queneau nous explique que le soir venue elle attend Gabriel. Malgré cette pseudo-beauté, Queneau nous manipule, cet idéal de beauté moral féminin s’adresse en faite a un homme car Marcelline n’est quand faite Marcel. L’idéal de beauté chez la femme présenté dans les romans n’est que le reflet de notre société sur les femmesou comme avec Marcelline sur les hommes qui laissent ressortir leur coté féminin. Mais la femmes n’est pas que la beauté incarnée, elle est aussi un « objet » de séduction dans le roman.
Depuis la création du monde, la femme a toujours séduit l’homme peut être du à notre instinct de reproduction. Tel une mante- religieuse qui séduit son partenaire afin de le manger.
Quand on évoque laséduction de la femme avec un hommes, sa réaction est toujours de penser au piège de la femme. Par exemple, avec Les Liaisons dangereuses de Pierre Choderlos de Laclos publié en 1782. La marquise de Merteuil est un vrai piège à homme. Elle abuse de sa beauté et de son pouvoir de séduction afin de séduire de plus en plus d’hommes et de pouvoir les manipuler à sa guise tout préservant son honneur sous desapparences de vertu, elle devient alors la confidente de ses propres victimes. Ici elle piège Valmont qui aimerait retrouver la relation qu‘il avait avec elle et la condition à cela est séduire la jeune Cécile de Volange afin d‘assouvir ça vengeance. Et elle séduit aussi Danceny, qui est amoureux de Cécile pour l‘éloigner d‘elle afin que Valmont puisse exaucer le vœux de vengeance de la...
tracking img