Quels rapport dg entretient t-il avec les communistes dans le tome iii ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1018 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Quels rapport DG entretient t-il avec les communistes dans le tome III ?

Intro : Le rapport entretenu par DG avec les communistes est principalement montré dans le chapitre 2 des mémoires de guerre : « Le rang ». Dans ce chapitre, DG s’occupe des relations avec les alliés de la libération à Yalta, mais le passage à Moscou de décembre 1944 est un des passages les plus palpitants de l’œuvred’une part, mais aussi pour sa longueur : 25 pages sur un chapitre de 50 pages. Pour DG, Staline et les communistes représentent l’autre bout de l’Europe pour prendre l’Allemagne en tenaille ainsi qu’un enjeu politique car DG gouverne avec des communistes.

PB : Quels rapport DG entretient t-il avec les communistes dans le tome III ?

Dans un premier temps je relaterai le choc de cette rencontre àMoscou qui est atypique. Dans un second temps, je relaterai la force littéraire de ce passage.

I. La rencontre entre Staline et les communistes & DG.

A. Le portrait de Staline par DG dans « Le Rang »
Dans le chapitre « Le Rang », on voit que DG a une image assez précise de Staline et du communisme. Il voit Staline comme un dictateur qui est décrite tout au long du livre. Mais DG fait unportrait abstrait de Staline page 78. On voit que pour lui, Staline était comme tout dictateur tout d’abord un sauveur qui a sauver un peuple vivant dans un contexte de chaos provoqué par « la révolution, le parti, la guerre ». DG dit aussi que Staline est dynamique. Il a adopté les buts et les rêves de sa partie pour les faire siens et il met donc en œuvre : obstination, persévérance, volonté depuissance et de dominer le monde, passion et surtout moderniser le pays (industriellement). On retrouve aussi dans ce portait de DG, la relation que Staline vivait avec son peuple, un sorte de « coup de foudre » « Seul en face de la Russie, Staline l’a vit mystérieuse… Il l’aima à sa manière. Elle-même l’accepta. » Cependant, DG n’oubli pas que Staline en tant que dictateur est « l’homme de l’hybris(orgeuil) et de la destruction ».

B. Evolutions de la rencontre.
On peut constater que lors de la rencontre entre Staline et les communistes & DG, il y a comme une évolution. En effet, on peut dire qu’au fil du séjour de DG à Moscou « la tension monte ».
- Le 2 décembre : C’est l’entretient général, impression de voyage, séjour à Balou, discussions sur les frontière de l’Allemagne/de laPologne, les deux chefs sont d’accord. > Traité FR-RUSSE.
- Le 6 décembre : Changement de ton. DG aborde le problème de l’indépendance de la Pologne, Staline répond agressivement : discussion ardue.
La Pologne étant « le couloir » entre la FR & la Russie, selon Staline,, doit être fermée. > Se termine d’une manière aigre, sur une discussion sur les Balkans.
- Le 8 décembre : DG expose le problème surles frontières de l’Allemagne, l’occupation de la Ruhr & le pacte FR-SOVIET. Mais Staline intervient en faisant du chantage : citation : « Vous avez besoin de nous et on a besoin de vous. »

II. Le récit .

A. Une narration très rythmée.
On remarque dans ce récit qu’il est composé, c'est-à-dire qu’il est structuré avec des temps forts/temps faibles.
- Il y a une introduction : le voyage deBakou à Moscou = atmosphère avec des côtes humoristiques mais aussi ennuyeuses > TEMPS FAIBLE.
- Arrivée à Moscou le 2 décembre & portrait de Staline > TEMPS FORT.
- 3, 4 & 5 décembre : anecdotes diverses, atmosphère de crainte > TEMPS FAIBLE.
- Entretient du 6 décembre ; extrême brutalité de Staline > TEMPS FORT.
- 7 décembre : intermède : intervention de Churchill qui propose de participerau pacte FR-SOVIET ce qui ne plait pas à DG. > TEMPS FAIBLE.
- Entretient du 8 décembre : marchandage de Staline > TEMPS FORT.
- 9 décembre : intermède : la tension monde entre français & soiètiques + rencontre entre DG et le comité de Lublin > TEMPS FAIBLE.
- Soirée du 9 décembre : point culminant : repas stupéfiant, « parade », signature du pacte à 4h du matin ! > TEMPS FORT.

B. La...
tracking img