Qui sont les kurdes ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5480 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
SOMMAIRE

I. Les Kurdes dans l’histoire ....................................................................... 3 II. La situation des Kurdes au Moyen-Orient ............................................. 4 A. En Turquie ........................................................................................ 4 B. En Iran.............................................................................................. 6 C. En Syrie ............................................................................................ 7 D. En Irak .............................................................................................. 7 III. La situation en 2010 .............................................................................. 8 IV. Les Kurdes en Europe......................................................................... 12 A. La diaspora kurde et l’immigration ................................................ 12 B. Les associations kurdes .................................................................. 13 C. Se tenir informé .............................................................................. 15 - Liste des associations kurdes enFrance....................................... 15 - Sites internet................................................................................. 15

[Qui sont les Kurdes ?]

Leur Histoire, leur situation et leur combat « Enquêtes », c’est au VIIIème siècle que le premier roi mède, Dayukku, entreprend d’unifier les tribus du Zagros. C’est ainsi que l’empire mède se constitue. Il atteindra son apogée avec la prise deNinive, la capitale de l’empire assyrien, en 612 av. J.-C. Peu après, le dernier roi mède sera renversé par Cyrus qui fondera l’empire perse, empire au sein duquel les Kurdes continueront toutefois à jouer un rôle majeur. C’est à l’époque seldjoukide qu’est pour la première fois apparu le terme de « Kurdistan », utilisé par le sultan Sanjar (1084 - 1118) dans le sens de « Pays des Kurdes ». Au coursdu Moyen-âge, les Kurdes vont aussi jouer un rôle prépondérant. Ils sont constitués en petites principautés autonomes dirigées par des dynasties. C’est d’une de ces dynasties, les Ayyoubides, qu’est issu Saladdin, l’homme qui a repris Jérusalem aux Croisés et qui se distinguait par sa tolérance et ses talents de stratège, reconnus dans son camp comme chez ses adversaires. Par la suite, les guerresincessantes entre l’empire ottoman et l’empire perse viendront cependant régulièrement jeter une ombre sur la vie paisible des Kurdes, une vie simple, menée en harmonie avec la nature au sein de leur pays montagneux. En effet, la frontière entre les deux empires, tracée par le traité de Qasr-e Chirin en 1639, sera la première frontière à venir séparer le Kurdistan. Les princes kurdes participentà l’effort de guerre de part et d’autre pour les
3

I. LES KURDES DANS L’HISTOIRE

D

epuis des millénaires, les Kurdes peuplent les terres fertiles de la Mésopotamie, berceau des civilisations. Irriguée par les flots du Tigre et de l’Euphrate, la région fut le théâtre de la révolution néolithique, lorsque les humains commencèrent à domestiquer les animaux et à se sédentariser. Peu à peu,les villages se transformèrent en villes, puis en Etats et en empires multiethniques. C’est dans ce contexte que fut inventée l’écriture, au IIIème millénaire avant J.-C.

C’est à peu près à cette époque que l’on trouve la première trace de l’existence des Kurdes dans des documents écrits. Ils sont donc l’un des premiers peuples autochtones de la région. Vers le début du 1er millénaire av. J.-C.,des peuples iraniens, les Mèdes et les Perses, descendent peu à peu de la mer Caspienne vers le plateau iranien et la Mésopotamie. Tandis que les Perses s’installent au sud, dans le Fars, les Mèdes s’implantent dans les montagnes du Zagros. Ils apportent avec eux une nouvelle religion, qui aura une influence durable sur la pensée et la philosophie grecques et romaines : le Zoroastrisme. Comme...
tracking img