Raphael de valentin heros romantique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4167 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 avril 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Raphaël de Valentin, héros romantique

Introduction

Raphaël, c’est Dom Juan défiant Dieu par son insolent athéisme. Comme Dom Juan, Raphaël se moque du message d’amour évangélique. Comme Dom Juan, il s’adonne sans remords au vice, il savoure les vertiges et les ivresses de la débauche. Jamais, même aux pires moments de désespoir, la moindre prière ne sortira de sa bouche. Et c’est enaccomplissant un ultime désir sexuel qu’il affrontera la mort sans crainte de quelque vengeance divine. Raphaël, c’est aussi Manfred. Tous deux ont la même destinée : étudiants solitaires, ils veulent tous deux mettre fin à leurs jours, ils aspirent à une vie simple et bucolique, ils tuent et meurent jeunes. Raphaël, c’est encore Faust qui signe un pacte avec le diable : « Vous avez signé le pacte, toutest dit » lui déclare l’Antiquaire dont le visage évoque le « masque ricaneur de Méphistophélès » Raphaël de Valentin est aussi le stéréotype du dandy romantique. Ainsi, en quoi Raphaël de Valentin est-il un héros romantique ? Je vous présenterai tout d’abord les caractéristiques d’un héros romantique, puis vous exposerai Raphaël sous les traits d’un héros romantique.

Développement

I-Le héros romantique

Introduction

La mélancolie, la bravoure, le courage, l'unique amour, le rêve, la solitude, la philanthropie, le sacrifice, la poursuite d'un idéal, le malheur, l'orgueil, le "mal du siècle" ... caractérisent un héros romantique.

Développement

a) [pic]L'amour

L'amour romantique ne se réduit pas au cliché habituel. Il existe incontestablement une idéalisationde l'amour : « La réduction de l'univers à un seul être, la dilatation d'un seul être jusqu'à Dieu, voilà l'amour » (Hugo, Les Misérables). Cet amour passionnel s'oppose au mariage qui n'est qu'un arrangement froid et réfléchi excluant d'emblée l'exaltation des sentiments.

Néanmoins, l'amour romantique est loin d'être idyllique : la violence de la passion est aussi la violence du désir ; l'actecharnel est parfois décrit comme un viol ou comme un accouplement de deux êtres en rut. Le héros romantique prend ainsi parfois par surprise celle qu'il désire, mais sans préméditation :
« Elle était si belle, à demi-vêtue et dans un état d'extrême passion, que Fabrice ne put résister à un mouvement presque involontaire. Aucune résistance ne fut opposée. » (Stendhal, La Chartreuse de Parme, II,XXV).
Les appétits du corps sont parfois évoqués crûment, comme la description de l'orgasme d'Hassan dans les Premières poésies de Musset.
L'amour romantique est ainsi absolu et excessif ; il subvertit la morale par sa brutalité, et suscite des jalousies fatales par son inconstance ; source de souffrance et de jouissance violentes, il foudroie et tue parfois par un mot, comme Rosette, dans Onne badine pas avec l'amour, qui tombe morte quand celui qui lui demande sa main avoue qu'il en aime une autre. L'amour est pour le romantisme la seule fatalité invincible : il ne fait qu'un avec l'élan vital dans le bonheur, mais se métamorphose, dans le malheur, en passion désespérée, avec son lot de crimes abominables, de meurtres, de trahisons, de suicides, de destruction de la personne aimée.b) La mort

Dans le drame romantique, l'amour et la mort sont liés. Les histoires d'amour finissent le plus souvent par un suicide passionnel, comme dans "Hernani" et "Ruy Blas" de V. Hugo ou encore "Romeo et Juliette". Pour l'être romantique, la mort est un moyen de se débarrasser de tous ses ennuis. C'est le cas dans les histoires passionnelles où l'amour est impossible.

c) Mal dusiècle et mélancolie

Le romantisme exprime un profond malaise des hommes victimes d'un monde économique où il devient impossible de vivre dignement. Quant à la femme, elle est un signe distinctif qui renforce son pouvoir de séduction et exprime pleinement la féminité :
« Les femmes à taille plate sont dévouées, pleines de finesses, enclines à la mélancolie : elles sont mieux femmes que les...
tracking img