Rapport banque centrale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 300 (74856 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
EXERCICE 2005

N GOUVERNEUR
M. Abdellatif JOUAHRI

N DIRECTEUR GENERAL
M. Abdellatif FAOUZI

N COMMISSAIRE DU GOUVERNEMENT
M. Abdeltif LOUDYI

N CONSEIL
M. Le Gouverneur M. Le Directeur Général M. Abdellatif BELMADANI M. Mohammed BENAMOUR Mme Meriem BENSALEH CHAQROUN M. Zouhair CHORFI M. Bassim JAI-HOKIMI M. Abdelaziz MEZIANE BELFQUIH M. Mustapha MOUSSAOUI

JUIN 2006 RAPPORT SUR L’EXERCICE 2005

PRÉSENTÉ À SA MAJESTÉ LE ROI PAR MONSIEUR ABDELLATIF JOUAHRI GOUVERNEUR DE BANK AL-MAGHRIB

Sire,
En application de l’article 57 de la loi n° 76-03 portant statut de Bank Al-Maghrib promulguée par le Dahir n° 1-05-38 du 20 chaoual 1426 (23 novembre 2005), j’ai l’honneur de présenter à Votre Majesté le rapport concernant l’année 2005, quarante-septième exercice del’Institut d’émission.

1

BANK AL-MAGHRIB - RAPPORT - EXERCICE 2005

Sire,

L’économie mondiale a continué de croître en 2005 à un rythme soutenu malgré le niveau élevé et la volatilité des cours du pétrole. En effet, à l’exception notable de l’Union Européenne, la croissance est demeurée ferme et s’est accompagnée d’une amélioration de la situation de l’emploi et d’un accroissement rapide ducommerce mondial. Dans ce contexte, les liquidités internationales et les flux de capitaux se sont amplifiés, les marchés restant favorablement orientés et le dollar marquant une appréciation. Quant à l’inflation, elle est restée dans l’ensemble maîtrisée, les principales banques centrales, tenant compte de l’apparition de prémices de tensions sur les prix, ayant procédé à des resserrementsmonétaires qui se sont traduits par une hausse des taux courts.

Au plan national, l’activité

économique a continué de progresser, bien qu’à un rythme moins

soutenu, et les équilibres macroéconomiques ont été préservés et ce, en dépit de facteurs exogènes contraignants, en particulier les conditions climatiques défavorables, le renchérissement du pétrole, ainsi que les conséquences del’expiration de l’Accord sur les textiles et les vêtements.

En effet, la croissance s’est consolidée dans les différents secteurs, à l’exception de l’agriculture, la hausse des prix est demeurée modérée et le déficit budgétaire a été relativement contenu. Pour sa part, le compte courant de la balance des paiements a de nouveau dégagé un excédent et les réserves de change ont atteint des niveauxconfortables, tandis que le taux de change du dirham est resté stable en moyenne. De par son ampleur, le flux de devises, conjugué à l’accroissement rapide du crédit intérieur, s’est traduit par un surcroît de création monétaire et la persistance d’excédents de liquidités. La tendance baissière des taux d’intérêt s’est poursuivie, surtout, pour les maturités longues.

Confirmant l’orientation enregistrée aucours des dernières années, les activités non-agricoles ont marqué une progression de 5,2%, alors que la valeur ajoutée du secteur primaire s’est contractée de

3

BANK AL-MAGHRIB - RAPPORT - EXERCICE 2005

17,7%. La croissance globale, chiffrée à 1,7% au lieu de 4,2% l’exercice précédent, a été tirée principalement par l’investissement et les exportations de phosphates et dérivés, ainsique par celles des services liés au tourisme, la consommation des ménages n’ayant que modérément augmenté à cause du tassement des revenus en milieu rural.

Le taux de chômage, chiffré à 11% au niveau national, s’est légèrement détérioré, du fait de la diminution des opportunités d’emploi dans les zones rurales où ce taux est passé de 3,2% à 3,6 %, celui enregistré en milieu urbain étant restéquasiment stable, à 18,3% au total et à 25,6% pour les diplômés.

S’agissant de la hausse des prix à la consommation, elle est revenue de 1,5% à 1%, en raison du ralentissement de l’augmentation des prix des produits alimentaires, qui n’a pas dépassé 0,3% en 2005, alors que celle des prix des autres biens et services s’est maintenue, avec 1,5%, à un rythme comparable à celui atteint...
tracking img