Rapport de formation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2566 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
-------------------------------------------------
RAPPORT DE FORMATION AU XXX A LA CENTRALE D’ACHAT DES MEDICAMENTS ESSENTIELS

I- CONTEXTE DE LA FORMATION
Dans le cadre du renforcement des capacités, nous avons bénéficié en tant que comptable de la XXX un stage de formation du 19 octobre au 13 novembre 2009 à la Centrale d’Achat des Médicaments essentiels au XXX.
En effet, cerenforcement de capacité était lié à un certain nombre de difficultés qui s’est exprimé par un besoin de formation. Par conséquent, nous avons eu à proposer les termes de références qui ont sou tendu notre formation et, nous ont été renvoyés sous forme d’un chronogramme de formation que nous tenons de rappeler ici. Cf annexe1

Parti du XXXX le dimanche 18 octobre 2009 à 18h 05, arrivé à XXX à 20h45.Dès le lendemain lundi 19 octobre 2009 à 8h00, nous avons été reçu par la Direction de la XXX et eu l’honneur de nous faire visiter les différents services. Cette prise de contact nous a permis de se familiariser rapidement avec l’environnement.
Après avoir pris connaissance le mardi 20 octobre 2009 d’une part, de l’organigramme de la XXX et d’autre part, le Contrôle de Gestion. Nous avonsassisté à des brefs exposés des différents chefs de division et le contrôleur de gestion liés aux différentes activités réalisées.
Ce qui nous permet de présenter dans un premier temps l’historique de la XXX et dans un deuxième temps son organigramme enfin nous parlerons du déroulement de la formation proprement dite.

II- HISTORIQUE DE LA XXX

L’approvisionnement du secteur public enmédicaments était assuré jusqu’en 1998 par XXX(ON) et la PHARNI.
L’ONP qui a vu le jour en novembre 1964 sous le décret N°271/PC/MSP du 27/11/1964 fut remplacée par l’ON par ordonnance N° 75/32 du 24/06/1975. Cette structure qui jouait le rôle de distributeur avec un statut commercial et social détenait également le monopole des importations. La mauvaise gestion caractérisée par un niveaud’endettement élevé et une pléthore de personnel l’ont conduit à la faillite et à sa liquidation en novembre 1987.
La PHANI, quant à elle relevait directement de la direction des pharmacies du ministère de la Santé. Elle était chargée de fournir, à partir d’un crédit alloué annuellement par le budget national, des médicaments et matériels médicaux aux formations sanitaires publiques. Sa mauvaise gestion aégalement conduit à sa dissolution. En 1988.
Ainsi, le Ministère de la Santé s’est trouvé dans l’incapacité de fournir à ses formations sanitaires des produits pharmaceutiques de première nécessité, ce qui à eu un effet désastreux sur la qualité des services de santé sur le territoire national.
Une expérience originale s’est développée depuis 1991 au XXX pour faire face aux problèmesd’approvisionnement qu’a connu le pays suite à, la faillite des anciennes structures sus- citées.
Dans le souci de résoudre les problèmes de pénurie des produits pharmaceutiques, une nouvelle structure a été mise en place grâce au concours des bailleurs de fonds engagés dans le secteur de santé et après les discussions avec les bénéficiaires. Il s’agit de la XXX. Notons que la XXXX a effectivement démarréses activités en octobre 1991 et a fonctionné pendant (04) quatre ans comme un volet Projet de Développement des services de la Santé. Elle acquiert en 1995 son autonomie de gestion administrative et financière avec l’adoption des statuts définitifs qui lui confère le caractère de structure de type d’association à but non lucratif.

III- ORGANISATION DE LA XXX ET ACTIVITES REALISEES
Parler dela structure organisationnelle de la XXXX, c’est faire ressortir son organigramme. Cet organigramme met en relief les fonctions et les services ainsi que les liaisons qui existent entre eux. Cf annexe 2
Nous nous intéressons de développer certains département de l’organigramme qui entre dans les champs des thèmes inscrit dans notre chronogramme de formation. Ainsi, au cours de nos...
tracking img