Rapport de stage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4787 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
RAPPORT DE STAGE D'IMPREGNATION
Thème: Les activités d'exploitation des eaux souterraines (hydraulique villageoise et pastorale, puits maraîchers)

Juillet 1997

Idi ABOUBACAR Ingénieur G.R P.G.R.N/E A/GOURE

Le stage d'imprégnation des EMP vise la formation des équipiers à travers l'observation des activités des projets pratiquant l'approche "gestion participative des ressourcesnaturelles". Du 07 Juin au 07 Juillet 97, nous avons visité les réalisations du PIK sous l'encadrement des responsables du dit-projet. Notre thème "les activités d'exploitation des eaux souterraines" a été traité avec l'appui de la division Génie Rural Nos remerciements vont aux populations visitées, au personnel du projet et plus particulièrement à: MM. Renato CARUCCI, CTP au PDR-ADM Karim LAD ANKAOURA, Chef de la Division G.R.pour l'entière disponibilité.

SOMMAIRE
I)-LA PHILOSOPHIE DU PROJET 1) Un milieu agressif et contraignant 2) Les objectifs du projet 3) L'approche territoriale 3-1) La délimitation des territoires 32) La stratégie d'intervention n)-LA PRATIQUE DU PROJET 1) La bonification intégrale 2) Les travaux de CES/DRS 3) La participation populaire 4) La promotion féminine 5)Les activités de suivi-évaluation III)-LA DOCUMENTATION DU PROJET IV)-ETUDE DE CAS: LA GESTION DES EAUX DE SURFACE V)-LES ACTIVITES D'EXPLOITATION DES EAUX SOUTERRAINES 1) Les nappes d'eaux souterraines 2) Les puits traditionnels 3) Les points d'eau modernes 4) La participation responsable 5) L'appropriation durable locale VI)-ANNEXES

4

I) LA PHILOSOPHIE DU PROJET l)Un milieu agressif etcontraignant Le Programme de développement rural intégré dans 1' Ader-Doutchi-Maggia plus connu sous le nom de Projet intégré Keita(P.I.K) a démarré ses activités en 1984.11 est le produit de la coopération entre les états Nigérien et Italien et la FAO,chargée de l'exécution.Limité pendant les premières années à l'arrondissement de Keita,le projet qui est à sa troisième phase a étendu son champd'action aux arrondissements de Bouza et d'Abalak. L'arrondissement de Keita comprend 4 bassins versants à savoir Loudou,Laba,Keita et Garhanga. Les parties composant les bassins versants sont les collines,les versants,les plateaux,les glacis et les vallées. Le paysage se caractérise par un relief à pentes fortes et un sol rocailleux, dur en surface. La croûte latéritique rend les sols impropres àl'agriculture. Ailleurs,les dunes de sable menacent les villages et les terres de culture. L'agriculture est pratiquée dans les fonds des vallées offrant des possibilités d'épandage en hivernage et d'irrigation en saison sèche. S'il est prouvé que ces sols sont relativement riches,il n'en demeure pas moins que les superficies disponibles sont limitées en raison notamment de la pressiondémographique. La végétation est inexistante dans la majeure partie de l'arrondissement et clairsemée d'arbustes çà et là. Ce qui rend le sol vulnérable à la sécheresse,à l'érosion hydrique et éolienne qui sont les principales causes de la désertification que connaît la région depuis plusieurs décennies. La pluviométrie annuelle ne dépassant guère les 400mm,ne permet pas le développement du couvert végétal.Le sol devient nu et fragilisé par l'écoulement des eaux de pluie qui arrachent les rares terres de culture et diminuent les qualités hydro-dynamiques du sol,essentielles à l'infiltration et à enracinement des végétaux. Le ruissellement des eaux occasionne les ravinements qui se transforment en Koris.En période de crues,ces derniers ont un effet sur les terres de culture et font perdre les eauxqu'ils acheminent loin dans la nature. L'érosion éolienne est causée par les vents parfois violents qui menacent la survie des jeunes plants et emportent la partie organique du sol. Ce processus est à la base de la formation puis du déplacement des dunes de sable. Le facteur humain s'il n'est pas considéré déterminant dans la dégradation de l'environnement, accroît les besoins en terres de...
tracking img