Rapport de stage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 24 (5804 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Aux termes de l’article 1er du décret royal du 21 avril 1967 :
« Est considérée comme banque, toute entreprise qui fait profession habituelle de recevoir un public, à titre de dépôt ou autrement, des fonts qu’elle emploi soit pour son propre compte, soit pour le compte de ses clients ou du tiers désigné par ceux-ci en opération financière, de crédit, de bourse ou de change ».
Laprofession bancaire est donc caractérisée par : la réception des fonts du public et la réalisation d’opérations financières (crédits, changes…).

Première Partie
CHAPITRE I : PRESENTATION DU GROUPE ET SA STRUCTURE 7

1-L’HISTOIRE DE LA BANQUE POPULAIRE (BP): 7

CHAPITREII: LES PRODUITS DE BASE ET INNOVANTS DE LA B.P 13

CHAPITRE III : LES OPERATIONS D’AGENCE ET SYSTEME D’INFORMATION : 181-LES OPERATIONS D’AGENCE : 19

CHAPITRE IV : LES ENGAGEMENTS VIS-A-VIS LES PARTICULIERS ET LES ENTREPRISES : 21

1-LES CREDITS AUX PARTICULIERS : 21

2-LES CREDITS AUX ENTREPRISES : 22

Deuxième partie

CHAPITRE I : PRESENTATION DE L’AGENCE SALE : 24

1-La fiche signalétique : 24

2-La structure de l’agence : 25

CHAPITRE II : DESCRIPTION DES TACHES EFFECTUEES AU NIVEAU DEL’AGENCE : 27

Le système bancaire marocain joue un rôle important dans le processus de développement national et comme il est parmi les premier de ce système, le Groupe Banque Populaire est engagé activement auprès des différents secteurs de l’économie nationale, conformément à sa mission d’intérêt public au service de développement économique et social du pays.
Ainsi, avec les nouvellesexigences mondiales, le groupe n’a pas tardé à voir sa vocation et sa structure pour s’y adapter.
En parlant de vocation, la Banque Populaire, est devenue plus qu’une banque de masse, de MRE, d’artisanat ; mais aussi une banque de jeunes, banque d’investisseurs institutionnels et d’entreprises.
En outre, la politique d’expansion entamée cette dernière décennie touche ses différents organes et plusexactement ses ressources humaines, d’où une politique de formation –stage pour les étudiants ou les nouvelles recrues.
Ainsi, en faisant partie de la promotion effectuant un stage d’initiation en 2006 et après avoir passer quatre semaines au sein de la banque populaire, agences de Salé médina, nous avons été mené à faire un rapport de stage.

De ce fait, l’objectif de ce travail est dedonner un aperçu sur la période de stage effectué au sein de l’agence, et cela en deux parties :
( La première, sera consacrée à la présentation de la banque populaire à savoir, l’historique de la banque, les organigrammes des principaux agences et les filiales du groupe banques populaires ; ainsi que les produits et services vendus aux clients satisfaisants leurs besoins et désirs.
( Ladeuxième : traitera les différentes tâches et activités qu’on a effectué en tant que personnel et dont j’ai participé durant toute cette période dans l’agence Salé. Vers la fin viendra une conclusion.

 

CHAPITRE I : PRESENTATION DU GROUPE ET SA STRUCTURE

1- L’HISTOIRE DE LA BANQUE POPULAIRE (BP):

• Le succès que connaît actuellement le Groupe Banque Populaire n’est pas lefait du hasard, il est le fruit des efforts déployés depuis plusieurs décennies ; depuis sa création en 1919 la banque populaire n’a pas cessé de mettre en œuvre des structures adaptées pour introduire le terme de la bancarisation à la civilisation marocaine, malgré les circonstances de la colonisation persistées à cette époque. En application du dahir 2 mai 1926, différentes banques populairesse sont constitués :

| Casablanca | 1930 |
| Rabat | 1931 |
| Mèknes | 1932 |
| Oujda | 1933...
tracking img