Rapport de stage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1270 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
I) Lettre de motivation et projet d’orientation

II) Présentation de l’entreprise et expérience personnelle

1) Introduction
2) Différentes démarches pour trouver le stage
3) Expérience personnelle
4) Conclusion

III) Conclusion

IV) Fiche de liaison

Publicité happy meal sur laquelle travaille une équipe de Mac Guff
I)Lettre de motivation et projet d’orientation

Je souhaite intégrer par la suite une prépa artistique me permettant ainsi d’entrer dans une école de cinéma d’animation. Au sein même d’un studio d’animation, il y a de très nombreuses sections ayant chacune différentes tâches à effectuer lors de la production d’un film. Et je ne sais pas encore par quelle section je serais attiré le plus.

II)Présentation de l’entreprise et expérience personnelle

1) Introduction

J’ai fait mon stage en entreprise chez Mac Guff Ligne studio d’animation situé à Paris dans le 15ème arrondissement. Mac Guff travaille autant sur des projets de long métrage que de publicité.
J’ai été reçu par Haby chargée de production dans la publicité. J’ai donc pu découvrir la production d’une publicitéet voir la production d’une publicité Happy Meal pour McDonalds ainsi qu’une publicité pour Taillefine (toutes les deux sont bien sûr des animations !).
La production d’une publicité est exactement la même que celle d’un long métrage d’animation mais à plus petite échelle. La production d’une publicité nécessite donc une organisation un peu moins importante ainsi que beaucoup moins de personnel.2) Différentes démarches pour trouver le stage

Avant ce stage, je ne m’étais jamais vraiment intéressé à la production de films d’animation mais étant un inconditionnel fan de dessins animés et de films 3D et ayant envie de découvrir quelque chose de « différent », j’ai décidé de faire un stage dans un studio d’animation afin de pouvoir découvrir un univers passionnant. Pourcela, j’ai tout d’abord fait des recherches sur Internet puis j’ai envoyé des mails aux studios trouvés sur Internet. Mais ayant envoyé trop peu de demandes pour avoir une réponse positive, je décide d’aller à l’école Sup’Infograph, une école de cinéma d’animation pour avoir quelques contacts. J’envoie alors une vingtaine de mails aux différents studios trouvés grâce à l’école  Sup’Infograph sansaucune réponse positive. J’essaye alors d’envoyer des lettres. La méthode est convaincante puisque que quelques jours plus tard Mac Guff Ligne m’accepte pour ce stage. Quel soulagement !

3) Expérience personnelle

Mon stage a été en très grande partie de l’observation. En effet, je n’ai pas participé à beaucoup de tâches étant donné qu’il était difficile pour eux de me donner quelquechose à faire dans le domaine de l’animation. J’ai donc en très grande partie regardé ce que faisaient les différentes personnes que j’ai rencontrées. Ils m’ont ainsi expliqué ce qu’ils faisaient et j’ai pu leur poser quelques questions.
Au début du stage, j’ai pu lire le scénario d’un film : « chasseurs de dragons » puis j’ai ensuite regardé l’animatique de ce film. L’animatique est une« esquisse » du film final : les personnages sont animés mais ne sont qu’à l’état d’esquisse et vont être modifiés par la suite et les décors ne sont pas encore définitifs.

La production d’un film d’animation commence tout d’abord par la recherche de personnages pour le film. Le métier de « designer de personnages » est essentiellement basé sur le dessin et consiste à rechercher l’apparence physique desdifférents personnages du film. Vient ensuite la mise en place du story-board du film par un storyboarder. Le story-board du film est « la bande dessinée » du film. Elle permet de mettre en place les différents plans du film. Ensuite, les personnages et le décor 3D sont modélisés c'est-à-dire qu’ils sont créés par un modélisateur sur ordinateur. On peut dire qu’il « sculpte » les personnages...
tracking img