Rapport forces/extra

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 45 (11162 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX BAIE DES CHALEURS

IMPLANTATION DU PROJET CLINIQUE

PROGRAMME FORCES/EXTRA

FÉVRIER 2006

LA CRÉATION DU CSSS BAIE-DES-CHALEURS :FAITS SAILLANTS
La création des réseaux locaux de services de santé et de services sociaux devient l’assise d’un projet qui vise à mieux intégrer les services. Cette intégration amène tous les intervenants d’un mêmeterritoire à se porter responsables de l’accessibilité et de la continuité des services à leur population. Pour la Baie-des-Chaleurs elle amène la fusion du CLSC Malauze, du Centre de santé le Rivage et de Centre hospitalier Baie-des-Chaleurs C’est l’instance locale, le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) qui est au cœur de ce réseau et qui en plus d’offrir lui même des services voit àcoordonner les activités et services à l’intérieur du réseau local. Pour ce faire, il crée des liens au moyen d’ententes ou d’autres modalités avec les groupes de médecine familiale, les cliniques médicales privées, les producteurs de services de deuxième ligne La restructuration annoncée par programme clientèle s’inscrit à l’enseigne d’un changement radical et amène les gestionnaires à revoir leurrôle, leurs responsabilités et leurs rapports d’influence. Dans la création de réseaux locaux de services intégrés, la gestion de l’interdépendance suppose le partenariat avec des cliniques médicales, des groupes de médecine familiale, des organismes communautaires et des gens du secteur privé. La question importante sera de savoir quel degré de structure le nouvel établissement devra se donner pouravoir un fonctionnement satisfaisant. Le scénario retenu devra permettre d'assurer l'intégration et l'harmonisation des contributions des gestionnaires et des membres de personnel à la résolution des problèmes vécus par la population. Les trois établissements impliqués doivent procéder à la réarchitecture du système et remettre en question certaines orientations stratégiques des dernières années. Lescénario retenu remet en question les choix fondamentaux de l'organisation telle que sa mission tout autant que ses programmes et services ou population desservie. Il doit revoir en profondeur son projet clinique. La réorganisation administrative représente l'intervention minimale et la révision de la mission et du projet clinique représente le scénario optimal dans la création du nouvelétablissement de services de 1ère ligne et de 2ième ligne dans les M.R.C. Bonaventure et Avignon. La redéfinition de sa mission et le développement du projet clinique sont au coeur de la transformation et ils sont pour l’équipe de direction un impératif plus grand que la réalisation d'un

2

simple exercice de réorganisation administrative à la mode. L’énoncé de mission ne peut à lui seul transformerl’organisation. Le succès d’une réorganisation dépend principalement de l’intelligence, de la compétence et de la créativité des ressources humaines de l’organisation et surtout les qualités personnels et la capacité des cadres à inspirer et mobiliser leur personnel en vue de l’atteinte d’objectifs organisationnels clairs et stimulants. La gestion de la participation devient un enjeux majeur dansle nouvel établissement. La structure organisationnelle devra proposer une responsabilisation plus large des employés et permettre d'établir la contribution personnelle de chaque individu aux objectifs de l'établissement L’organisation et la gestion des activités importent quand il est question de l’amélioration de la qualité et de contrôle des coûts. Mais il est tout aussi important que lesactivités individuelles des professionnelles reposent sur des données probantes. La rareté des ressources nous oblige à faire les choix les plus efficients et c’est l’examen minutieux des soins et des processus de production issus de la recherche qui nous aideront dans cette objectif. La présente transformation du réseau de la santé et des services sociaux n’amène pas seulement une réorganisation...
tracking img