Rapport tissage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3783 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LE : 05/06/2010

RAPPORT TISSAGE







I-Notions générales sur le tissage:
II-Description du processus tissage et des machines :
III-Les produits chaine et trame :

I-Notions générales sur le tissage:
TISSAGE :Une des techniques permettant d’obtenir une étoffe
TISSU : Étoffe formée par l’entrecroisement généralement perpendiculairede deux ensembles de fils .
Cet entrecroisement est réalisé sur métier ou machine de tissage

Pour réaliser cet entrecroisement, lors de l’insertion d’une duite :
a/ On sépare les fils de chaîne en deux nappes : n.sup & n.inf
b/ On insère la trame entre les deux nappes
c/ On repousse la duite contre le tissu déjà formé.
Puis on recommence pour la duite suivante.

1/ Caractéristiquesde constitution
La contexture : Elle renseigne sur les densités de matière :
A / B en tex C + E / D + E
A: Compte en chaîne = Nombre de fils par cm
B: Duitage = Nombre de duites par cm
C: Titre de la chaîne en tex
masse en g de 1000 m de fil
D: Titre de la trame en tex
masse en g de 1000 m de trame
E: Les matières utilisées en chaîne et en trame 
= Pourcentaged’ondulation des fils

E : Embuvage ( chaîne )
R : Retrait  (trame )
E ou R = 100 * (L2 – L1) / L1
La laize : Largeur du tissu, lisières comprises
La masse surfacique : masse en gramme de 1 m2 de tissu
2/ Caractéristiques de liage
Armure: C’est l’ordre d’entrecroisement de fils de chaîne et de trame .
Représentation:
Les fils de chaîne sont représentés par des colonnes
Lesduites par des rangées horizontales.
Les pris par des carrés pleins
Les laissés par des carrés vides
Rapport d’armure est un nombre fini de fils qui représente une période transversale à partir de laquelle il y a répétition : C’est le rapport en chaîne.
De même, on définit une période longitudinal c’est le rapport en trame.
Le rapport d’armure est défini par les deux valeurs précédentes
LAMACHINE A TISSER
Fonction fondamentale de la machine :
Insérer régulièrement la trame entre les fils de chaîne de façon à former un tissu ayant une armure et une contexture données.
Principe de la machine :
Pour pouvoir assurer ses fonctions, la machine doit donc pouvoir :
a/ Maintenir la chaîne et le tissu à une tension régulière afin de permettre l’insertion correcte de la trame.
b/Actionner les lames selon l’armure voulue c’est à dire selon le marchage correspondant au rentrage de la chaîne et l’armure cherchée.
c/ Déposer la trame d’une lisière à l’autre du tissu.
d/ Faire avancer le tissu régulièrement.
II-Description du processus tissage et des machines :
Préparation tissage
BUT: La préparation au tissage à pour rôle de présenter la matière textile dans des formesappropriées au tissage
En chaîne les fils doivent :
- Etre propre à donner la meilleure qualité de tissage en ce qui concerne :
La résistance aux extensions répétées
L’élasticité
La résistance à la rupture
La résistance aux abrasions
- Etres enroulés parallèles les uns aux autres dans une nappe homogène ayant :
Un nombre de fils déterminé
Une largeur et une longueur données à l’avance.* Etre disposé suivant un dessin particulier.
- Etres rentrés dans les lisses et le peigne selon le rentrage prévu.
En trame les fils doivent :
-Etre propre à donner la meilleure qualité de tissu en fonction de la qualité des fils et des coûts de fabrication.
-Etre présentée sur un support approprié au vecteur de trame du métier
Préparation chaîne comprend les opérations suivantes :* Bobinage
* Ourdissage
* Eventuellement teinture sur rouleaux
* Encollage
* Rentrage ou Nouage
* Préparation trame comprend que deux opérations :
* Bobinage et Canetage.
* Bobinage: Uniquement pour métier sans navettes. Il a pour rôle de mettre la trame sur des supports adaptés
* Canetage: Uniquement pour métier à navettes. Il a pour rôle de mettre la...
tracking img