Recherche de documen

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (841 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La fonction de consommation, vue par différents économistes
La consommation représente 60% du Produit Intérieur Brut, ce qui constitue une variable fondamentale en économie. Un certain nombred’économistes se sont donc attachés à définir précisément la fonction de consommation. L’analyse de la fonction de consommation est alors effectuée d’un point de vue macroéconomique, même si la consommationglobale n’est que le résultat de l’agrégation des consommations individuelles des ménages.

a. Analyse de la consommation selon Keynes
L’analyse keynésienne insiste sur la relation privilégiée quiexiste entre la consommation et le revenu. Cette analyse repose sur la consommation globale, qui est donc une approche macroéconomique. La relation consommation / revenu est déterminée par la notionde propension à consommer Elle détermine donc la part du revenu des ménages qui est consacré à la consommation.
La science économique cherche en particulier à pouvoir fournir des outils permettantd’expliquer et de prévoir les évolutions de l’activité de l’économie. L’analyse keynésienne repose donc sur une approche dynamique de la fonction de consommation. Il s’agit alors d’analyser lesvariations de la consommation globale engendrées par la variation du revenu disponible des ménages.
Keynes définit alors la propension marginale à consommer, qui détermine dans quelle mesure une variationdes revenus a un impact sur la consommation finale.

La loi « psychologique fondamentale » de Keynes : elle repose sur le principe que la consommation est une variable déterminée par le revenudisponible des ménages. La théorie de Keynes dit que lorsque le revenu s’accroît, la consommation augmente dans des proportions moins importantes. En d’autres termes, les ménages épargnent une partcroissante de leur revenu au fur et à mesure que celui-ci s’accroît.
La conséquence de cette loi psychologique fondamentale est donc que la propension moyenne à consommer des ménages doit diminuer...
tracking img