Recherches

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 33 (8040 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION GENERALE

Les étudiants de l’UCAC (Université Catholique d’Afrique Centrale), candidats à l’obtention du DUT (Diplôme Universitaire en Technologie), doivent au terme de leur deuxième année d’études, effectuer un stage académique en entreprise. Ce stage a essentiellement un but d’application des différentes notions apprises et assimilées lors des cours dispensés tout au long del’année académique, et ce depuis la première année. Il cherche donc à amener l’étudiant à travailler de façon plus concrète et pratique, et non plus théorique, par des descentes sur le terrain, mais également à le familiariser au monde professionnel et lui apprendre à s’adapter aux réalités de la vie active.
Tout étudiant envisageant une carrière professionnelle dans le Commerce et la Distribution,doit se munir des meilleurs outils succeptibles de lui ouvrir les portes de ces activités, mais le passage dans une entreprise maîtrisant les rouages de la commercialisation et de la distribution s’avère être indispensable.
C’est ainsi que notre choix s’est orienté vers la Société Anonyme des Brasseries du Cameroun, en abrégé SABC ; entreprise spécialisée dans la production et lacommercialisation des boissons hygiéniques, et leader sur le marché brassicole au Cameroun. Notre stage s’est déroulé à l’agence du Littoral, plus précisément au centre commercial de Ndokoti à Douala, du 08 mai au 27 juin, sous la coordination et avec la collaboration de l’ensemble du personnel, qui nous a constamment guidé durant notre séjour à la SABC.
Au terme de cette expérience, il importe de livrer lesfruits qui ont pu en être tirés. Mais pour ce faire, une approche méthodologique est de rigueur. Le travail s’articulera donc autour de trois axes, à savoir : la présentation générale de la structure, le déroulement du stage à travers un exposé du travail effectué sur le terrain, et enfin, l’évaluation dudit stage.

PARTIE 1 : PRESENTATION GENERALE DE LA S.A.B.C.

Avant de présenterla S.A.B.C., il est tout d’abord nécessaire de faire ressortir la structure du marché des produits brassicoles au Cameroun.

CHAPITRE 1 : LE SECTEUR BRASSICOLE AU CAMEROUN

Le marché des produits brassicoles est très développé au Cameroun, et jouit d’une très grande prospérité, particulièrement le marché de la bière, avec une production moyenne annuelle de plus de 5 000 000hectolitres[1].
Mais depuis 2005, le marché de la bière a enregistré une baisse de 7,3% ; cette baisse étant la conséquence directe d’une part, de la double augmentation des tarifs, consécutive à l’augmentation des taxes, et d’autre part, d’un contexte économique difficile. Le marché des bières blondes a connu une baisse beaucoup moins significative que celle du marché des bières brunes. Pendant lamême période, le marché des boissons gazeuses avec plus de 1 900 000 hl produits par an, a connu un fort recul
(-14,3 %)[2].
Le secteur brassicole a été longtemps dominé par la S.A.B.C. En effet c’est le 03 février 1948, que la première initiative privée nationale voit le jour par la création des Brasseries du Cameroun, qui se lancent dès lors sur un marché fortement dominé par les bièresimportées. Et depuis, ce type d’initiative s’est multiplié.

SECTION I : ENTREPRISE EVOLUANT DANS LE SECTEUR BRASSICOLE

Aujourd’hui, le marché brassicole camerounais compte 04 principales entreprises, il s’agit de :
➢ La S.A.B.C.
➢ La GUINNESS CAMEROUN.S.A. (Concurrent direct de la S.A.B.C.)
➢ L’U.C.B.
➢ La S.I.A.C. – ISENBECK.S.A
(Tableau synthétique des partsde marché Janvier-Avril 2008 des entreprises du secteur brassicole en annexe 1)

SECTION II : PRODUITS PROPOSES PAR LE SECTEUR

On peut dénombrer environ une vingtaine de marques de bières en circulation sur le marché brassicole camerounais, et une très grande variété de boissons gazeuses produites et commercialisées par les 04 principales entreprises du secteur.
La...
tracking img