Reconnaissance de soi

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4614 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
« La place qu’occupe le travail pour chaque sujet dépend des issues favorables qu’il pourra trouver, à son désir, à son histoire, à sa personnalité ». D.Lhuilier
Aujourd’hui le mot « travail » fait l’objet de nombreuses définitions dépendantes de ceux qui les énoncent, chacun en a sa propre conception. Par exemple d’un point de vue patronal c’est une série de tâches et d’obligations assignéesà un individu pour atteindre des objectifs préalablement définis. En revanche, d’un point de vue salarial, il désigne divers modes d’action sur l’environnement pour en extraire les moyens de son existence sociale. Malgré ces divergences, tous s’accordent à dire que le travail fait naître trois types de rapports :
des rapports de l’homme avec son environnement : le travail est d’abord l’actionréalisée en vue de produire des biens et services. Dans ce sens il est ramené à des dimensions économiques et techniques qui ne doivent cependant pas effacer celles psychologiques et sociales.
des rapports entre les hommes : ceux-ci peuvent être de coopération, de domination…
des rapports de l’homme avec lui même : le travail est un ensemble de rapports de l’homme avec lui même(image de soi, valeur, identité)
Le travail n’intervient donc pas comme un but mais comme une entité intermédiaire par laquelle la personne assure sa propre réalisation, dépendante de son implication. Cette notion est définie comme étant « la mesure dans laquelle une personne s’identifie à son travail, participe activement à sa réalisation et considère sa performance comme importante pourévaluer sa propre valeur ». (J.Aubret&P.Gilbert). Elle prend en considération les facteurs individuels tels que la motivation, la reconnaissance.
La reconnaissance se définit comme étant le fait d’accepter et manifester la valeur de quelqu’un. Dans notre champ de réflexion, c’est une réponse à un besoin fondamental de tout être humain et notamment dans l’entreprise, la reconnaissance est l’acte quipermet à chacun de se sentir bien à sa place, à sa fonction. De se sentir valorisé à juste titre. La reconnaissance est devenue une demande quasi unanime chez les salariés, composante essentielle de leur vie au travail. Comme l’a affirmé J.J Rousseau, « L’homme a véritablement besoin des autres pour exister ». Cependant, bien des souffrances et des problèmes sociaux prennent sens dès lors qu’onles aborde sous l’angle de la reconnaissance. Il existe un réel souci marqué par l’importance du regard des autres dans notre existence. La valeur que chacun s’attribue dépend du regard d’autrui.
« Le travail est bien la scène où se poursuit cette quête identitaire qui pousse le sujet à créer, à manifester et faire reconnaître sa singularité à travers ses pratiques ». (D.Lhuilier).
Travail etreconnaissance sont donc intimement liés. Tandis que la reconnaissance est le sujet d’une préoccupation collective, le travail quant à lui, apparaît comme nécessaire mais controversé.
En quoi le travail, lieu de socialisation et d’intégration peut être à la fois source de reconnaissance et facteur de souffrance ? Il semble donc utile d’appréhender cette étude en deux axes. Dans un premiertemps, nous démontrerons que le monde du travail est source de reconnaissance et d’estime. Dans un second temps, nous verrons qu’il génère également des souffrances.
I. Le monde du travail : source de reconnaissance et d’estime
Aujourd’hui, le travail est devenu le principal lieu de la réalisation personnelle et le point central de l’identité. Il n’est plus une simple source de revenus, c’est unoutil permettant l’épanouissement à condition de jouir d’une certaine reconnaissance. Celle-ci représente la démonstration des efforts fournis au travail. Il est important de se sentir reconnu à sa véritable valeur afin de garder sa motivation, l’envie de s’impliquer au travail.
Cette reconnaissance qui est donc un besoin, s’acquiert d’abord par le regard des autres puis est concrétisée par...
tracking img