Relations franco-russes dans le secteur touristique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3043 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
EFFICACITE DU DEVELOPPEMENT DES RELATIONS FRANCO-RUSSE DANS LE SECTEUR TOURISTIQUE

1. HISTOIRE DU TOURISME EN FRANCE

1.1. FRANCE – SECTEUR FLORISSANT DU TOURISME

Le développement du tourisme en France remonte à la seconde moitié du XIXe siècle, avec l'essor du chemin de fer qui abolit à la fois les distances et les incommodités du voyage. La France n'est plus alors seulementune escale dans le "Grand Tour" vers la Grèce ou l'Orient qu'accomplissait, au seuil de l'âge adulte, la jeunesse dorée britannique. C'est un but, elle représente, en effet, le point d'ancrage du développement du tourisme raffiné.
La nature comme l’histoire a été généreuse avec la France. Elle l’a dotée d’un capital touristique considérable, d’autant plus exploitable que la France,contrairement à des pays comme les Pays-Bas, la Belgique et le Royaume-Uni, est peu urbanisée. Ce capital, qui est le fruit de deux éléments (des espaces convoités et un climat adéquat) a su mis en valeur par de nombreux équipement techniques.
La France jouit d'un patrimoine naturel exceptionnel, dont la diversité est trop souvent méconnue. Aux côtés des parcs nationaux et régionaux, sur fréquentés enété, existe pourtant une multitude de milieux sauvages qui méritent le détour.
La France est riche de montagnes ce qui représente 22,8% du territoire métropolitain national. Ce patrimoine a une valeur touristique certaine dont une partie doit être réservé au domaine skiable. Mais la montagne possède d’autres ressources touristiques, des sources thermales et des parcs nationaux et régionauxnotamment. Dans ce domaine, la France est particulièrement bien placée vis-à-vis des autres pays européens.
Et bien sûr Paris, capitale d'hier à aujourd'hui !
Demeure Paris, capitale indiscutable et indiscutée, qui possède les plus beaux monuments, les plus beaux musées, l'histoire la plus riche et la notoriété la plus flatteuse. Pour l'avoir découvert dans les pages des livres, onpourrait se dire que tout cela se conjugue désormais au passé. Rien de plus faux : qu'il s'agisse de peinture, de littérature, de théâtre ou de musique, de jazz ou de photo, Paris est toujours capitale. D'innombrables artistes venus du monde entier l'ont élue comme port d'attache parce qu'elle est plus que jamais un fantastique creuset qui fait jaillir la mode, inspire les poètes, et nourrit lesécrivains.

1.2. EVOLUTION ECONOMIQUE DU SECTEUR TOURISTIQUE

Laissons donc, un instant, parler les statistiques : à partir de 1989, avec 50 millions de visiteurs étrangers, la France est redevenue le premier pays visité au monde, devant les Etats-Unis et l'Espagne. Les fruits de cette expansion contribuent à la prospérité du commerce français. Le tourisme représente, en France, presque deuxmillions d'emplois et fait vivre quelque 300 000 entreprises diverses vouées au tourisme.
Aujourd’hui la France est toujours la première destination mondiale, dans un contexte de plus en plus concurrentiel.

Avec 76 millions d’arrivées et 34 milliards de recettes, la fréquentation touristique étrangère en France est en légère hausse en 2005 par rapport 2004 (+1.2%) et les recettes dutourisme international connaissent une croissance de l’ordre de 3.5% en Euros courants et de 1,8% en Euros constants.
Les arrivées de touristes étrangers en France, pour un séjour d’au moins une nuitée, ont sensiblement augmenté en 2006, avec une estimation à 78 millions (+ 2,7 %). Le nombre des excursionnistes, sans nuitée, progresse davantage encore pour atteindre 116 millions (+ 34 % en dixans). Les recettes touristiques internationales qui étaient de 34 milliards d’Euros en 2005 ont progressé l’an dernier de 2,5 %, selon les estimations actuelles.
La clientèle européenne reste largement majoritaire et est marquée par la poursuite d’une augmentation sensible du nombre des visiteurs espagnols, chinois, et des ressortissants des pays de l’Est dont la fréquence progressent...
tracking img