Resumer

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1527 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
- L'ANALYSE ET LES DIFFICULTES DU SUJET

|Sujet |Contraintes |
|"Malgré ses airs de conte fantastique, cette légende est vraie|► Comprendre comment ce qui n'est pas réel peut cependant être|
|d'un bout à l'autre" |vrai.|
|Vous vous demanderez pourquoi ... |► Se demander dans quels buts un écrivain utilise la fiction. |
|...Certains écrivains... |► Limiter vos exemples à quelques auteurs.   |
|...ont recours à la fiction... |► Bien réfléchir sur le sens du mot "fiction".|
|...pour transmettre des vérités ou des leçons |► Ne pas se limiter à la littérature morale. |
|Vous répondrez en vous appuyant sur le texte d'Alphonse Daudet|► Puisque le corpus ne contient qu'un seul texte, il est |
|et sur d'autres oeuvres que vous connaissez. |nécessaire d'ajouter d'autres exemples à celui de Daudet.|

● €Il s'agit de produire une dissertation littéraire, qui doit être écrite comme un essai.
● Les références au texte du corpus sont obligatoires, celles à votre culture littéraire acquise en cours ou non, sont aussi exigées.
 
II - LES DIFFERENTS TYPES DE PLANS POSSIBLES
Avant de choisir un plan, il faut bien réfléchir sur l'énoncé du sujet. Vous devez vous demander pourquoi desécrivains font le choix de la fiction : ceux-ci n'utilisent pas, pour écrire, des faits qui se sont réellement passés, mais préfèrent inventer de toutes pièces ce qu'ils livrent à leurs lecteurs.
S'ils préfèrent inventer des faits imaginaires, fictifs, irréels, c'est parce qu'ils estiment que c'est un moyen plus efficace pour transmettre leur message.
Votre travail est donc de comprendre comment lamorale et des idées estimées vraies, passent mieux lorsqu'elles ont comme support une fiction.
Quel plan choisir ?
Un plan dialectique : On ne vous demande pas si la fiction sert à transmettre des vérités ou des leçons, mais on vous demande d'expliquer pourquoi certains écrivains font le choix de la fiction. Dès lors, il est difficile de choisir un plan dialectique (c'est-à-dire du type : thèse,antithèse, synthèse).
On peut cependant envisager la solution suivante :
1. L'écrivain qui donne des leçons de façon directe risque vite d'être ennuyeux. La fiction est alors un moyen commode de plaire tout en instruisant.
2. Il existe cependant des écrivains qui choisissent de délivrer directement leurs messages en puisant dans la réalité : ils contraignent leurs lecteurs à voir d'emblée le mondecomme il est.
3. Quel que soit son choix, l'écrivain opère des transformations. Son originalité, son imagination l'emportent, et c'est toujours d'une façon distanciée et personnelle qu'il transmet ses idées.
Un plan analytique : Vous pouvez envisager un tel plan : il faut exposer les raisons du choix de la fiction, puis montrer les conséquences d'un tel choix :
1. L'écrivain utilise la fictionpour mieux susciter la curiosité et l'adhésion à ses idées.
2. Le lecteur est contraint d'interpréter la fiction. Il est un lecteur plus actif.
3. La littérature, en se détournant du réel, permet cependant à l'écrivain de dire ce qu'il pense du monde et des hommes.
C’est le plan que nous proposons :
 
III - LES PISTES DE REPONSES
PREMIeRE PARTIE
1. L'écrivain utilise la fiction pour mieuxsusciter la curiosité et l'adhésion à ses idées.
L'écrivain choisit d'utiliser la fiction, car il souhaite d'abord attirer l'attention de son lecteur, susciter sa curiosité, le charmer, afin de l'amener plus facilement à entendre son message.
Ionesco dans Les Chaises crée une situation totalement irréelle : un couple de vieillards reçoit des invités, leur parle, alors que le spectateur ne...
tracking img