Rgdfg

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (635 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
ESSAY n° 2

Je vais vous racontez un mensonge que j'ai fait il y peut de temps, ce mensonge je ne les pas fait à mes parents mais aux parents de mon ami, c'est lui qui ma demandé de mentir. Ceque je ne savais pas c'est qu'il n'existe pas de petit mensonge.

C'était pendant un week-end, mon ami Matthias voulait sortir en boite de nuit avec des amis du lycée, mais ses parents ne voulaientpas le laisser sortir car cette boite de nuit était mal fréquenté. Du coup Matthias à dit qu'il allait chez moi passer la soirée, alors qu'il allait sortir en boite. Lors de cette nuit ces parentsmon appelé pour savoir si Matthias était bien chez moi, je leur est confirmé que oui. Je ne savais pas que ce petit mensonge aller avoir autant de conséquence.

Pendant cette soirée Matthias c'estretrouvé dans une bagarre malgré lui , ce qu'il la conduit au poste de police. Ces parents quand ils ont appris cela était très inquiet et ils ne comprenaient pas pourquoi leur fils ce retrouvé au postede police, du coup ils ont appelé mes parents pour savoir où était leur fils. Les parents a Matthias était très inquiet et très en colère contre nous deux. Et mes parents très déçu que j'ai mentiepour couvrir mon ami.

A cause de cette histoire Matthias a passé la soirée au poste de police et moi mes parents mon privé de sortie pendant un moi . Au final Matthias c'est excusé de m'avoirentrainé dans cette histoire et je lui est dit que c'était la dernière fois que cela arriverait

Finalement ce que j'ai retenu de cette expérience c'est qu'il faut réfléchir aux conséquences de nosmensonges avant de les faire, pour éviter de se retrouver dans des situations peu agréable même si c'est un ami qui vous le demande

I go you tell a lie which I made he has this lie I can there of time,does not make them to my parents but to the parents of my friend, it is him who my asked to lie. What I did not know it is that there is no small lie.

It was during a weekend, my friend Matthias...
tracking img