Rien

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (596 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
C'est cette semaine que s'achève mon séjour en France. J'ai pu beaucoup apprendre durant ce voyage. Mais je dois avouer que la culture française m'étonne.
Tandis que tu te tues à la tâche pournourrir ta famille, eux les français ont une profusion de nourriture partout où tu vas. J'ai eu l'occasion d'aller faire les courses. Quand je suis rentrée dans ce qu'ils appellent un super marché, j'aieu une énorme choc ! Je n'avais jamais vu autant de nourriture jusque là. Les rayons étaient remplis de boites, de sachet tous contenant des choses comestibles. Ce qui me semble beaucoup moinsnormal, c'est que tous les fruits et légumes se ressemblaient. Ils étaient si beaux, qu'on aurait voulu se jeter dessus dans le seul but de croquer dedans. Mais finalement, leurs saveurs étaient aussi fadesque du carton.
Et si tu pouvais apercevoir le genre d'aliments qu'ils osent avaler, tu te régalerai, ou bien au contraire cela te dégouterais. Ma correspondante française a voulu me faire mangerdes escargots cuits en sauce, évidemment j'ai refusé. Je n'ai même pas osé toucher aux autres plats qui se trouvaient autour de moi sur la table. Je les ai juste regardé attentivement, et avec dégout,se régaler de ces invertébrés.
J'ai aussi mis beaucoup de temps à m'habituer au fait que cette population se mette autour d'une table tous ensemble pour manger, alors que nous au Brésil, n'avonsqu'a nous servir quand on veux.
J'ai vu leur capitale, Paris. Tous ces bâtiments sortent d'un contexte complètement différent du notre. Il y des constructions partout, les sols sont entièrementrecouverts de béton et de goudron.
Les seuls endroits où il y a de la végétation ce sont dans des parcs artificiels.
Quand on peut visiter les beaux quartiers de la ville, on découvre quel'architecture date de quelques siècles en arrière. Mais aussi beaucoup d'immeuble sont construits avec des styles plus récents.
Mais ce qui reste le plus étrange pour moi, c'est qu'ils enferment leurs...
tracking img