Role des histoires dans fdp

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (647 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Samuel Beckett auteur du XXeme siècle, écrit une pièece de théâtre après la mort de son frère: FDP;. La mort de son frère va l'influencer sur son rpport au temps, à la maladie et à la mort. Dans FDPle temps est ralenti par une fin imminente mais interminable. Dans cette pièce les perso sont aussi des narrateurs puissque qu'à l'interieur de leur propre histoire ils en inventent d'autres. Quelsrôles ont les histoires racontées dans FDP? Nous montretrons que

Lorsque H raconte le roman qu'il est en train d'écrire, il demande à C oùil en est, on se demande même si C ne serait pas e garçondont il est question dans le roman, mais on finit par se dire qu'il est dc une invention littéraire. H prend d'allieurs un "ton de narrateur". Ce roman se crée sous nos yeuc au fur et a mesur delavancée de la pièce. On remarquera qu'à propos de cette histoire H ou C font le mêmetype de commentaire à propos de l'action de la pièce: " ca avance", "jai avancé mon histoire(untemps) je l'ai bien avancée"commente H a C. H cherche une fin, envisage "d'introduire d'autres personnages" puis au terme il dit en avoir presque fini avec cette histoire.

L’histoire de Nagg met en scène un tailleur tropscrupuleux et perfectionniste, qui veut réaliser pour son client un pantalon parfait et se condamne ainsi à reporter sans cesse la date de remise de la commande. Le comique provient de la répétition dureport de la commande associé à la patience du client. Mais cette patience s’évanouit soudain : « En six jours, vous entendez, six jours, Dieu fit le monde. Oui Monsieur, parfaitement Monsieur, leMONDE ! Et vous, vous n’êtes pas foutu de me faire un pantalon en trois mois ! » (p. 35). Le tailleur rétorque en comparant l’imperfection du monde et le pantalon en voie, selon lui d’atteindre laperfection : « Mais Milord ! Regardez (…) le monde… (…) et regardez (…) mon PANTALON ! » (p. 36). Autrement dit, si la Création divine est un échec, comment les hommes pourraient-ils atteindre la...
tracking img