Rousseau

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (299 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
3ième paragraphe

D’abord, cette œuvre de Rousseau est pleinement orientée sur l’expression des sentiments des personnages. Si Saint-Preux a «des projets funestes» (l.80),c’est avant tout parce qu’il ne peut vivre cet amour avec Julie. En revisitant des endroits du passé, en revivant des émotions et des souvenirs d’antan, Saint-Preux réalise que «cestemps heureux ne sont plus» (l.71) ce qui le rend triste. De façon contradictoire, «l’espoir de la revoir soulageait mon cœur» (l.75) et par le fait même le rend heureux. D’autrepart, les qualificatifs et les adverbes de cette page atteste notamment de l’intensité des émotions. Des sentiments de joie et de peine qui se confronte dans le cœur de Saint-Preux :«sentiments violent» (l.25) / «sentiments délicieux» (l. 66), «désespoir» (l. 86) / «attendrissement» (l. 86), «triste départ» (l.42) / «heureux séjour» (l. 37). Saint-Preux parsa sensibilité, apprend que son cœur peut vivre deux sentiments contradictoires : la joie et la peine et ce pour le même événement.

Conclusion

Cette page de «La NouvelleHéloïse» est un beau modèle de littérature romantisme. Saint-Preux est sensible aux sentiments qui l’envahissent. Il alterne d'une émotion de joie à celle de souffrance au grès de sessouvenirs. En retournant dans des endroits remplient de souvenirs passés heureux, Rousseau exprime des sentiments qui ébranlent le cœur de ces personnages. La nature n'estégalement pas étrangère à cet état d'âme, elle est un cadre idéal pour l’expression des sentiments humains. Plusieurs auteurs de l'époque romantique seront influencés par cette façond'exprimer les sentiments. L'influence de la nature sur l'âme est primordiale, car il y a des correspondances et des harmonies mystérieuses qui unissent nature et sentiments.
tracking img