Ryan & schneider

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (519 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le modèle présenté par Ryan & Schneider entend permettre de comprendre le lien entre les caractéristiques propres à un fond et son degré d’activisme, donc son influence sur la performance desentreprises de son portfolio.

Pour cela les auteurs mettent en place un modèle reposant sur les 12 variables ci-dessous :

Taille de l’entreprise
Horizon temporel de l’investissement
Spectre desattentes de performances
Resistance a la pression des entreprises du portfolio
Part des actions de l’entreprise
Part de ces actions par rapport au portfolio du fond
Part des fonds investis en capitauxpropres
Contraintes légales
Defined benefit/contribution
Investissement actif/passif
Gestion interne/externe
Votes par procuration ou non

Si l’impact de certaines variables se comprend demanière intuitive (on peut facilement concevoir que plus un fond est important, plus il peut se permettre de consacrer du temps et de l’argent a l’activisme ; lorsque l’horizon d’investissement est court,il est moins probable que le fond s’intéresse de près a la gouvernance de l’entreprise car si les retours sur investissement sont juges trop faibles, il suffit de retirer son investissement),l’influence de certaines variables peut être questionnée (qui de l’investissement actif ou passif est le plus enclin a l’activisme ?)

Le modèle est fait pour être testé de manière empirique, ce qui a parexemple été fait en 2009 par Rubach & Sebora, deux professeurs en gestion américains, auprès d’une centaine d’investisseurs institutionnels.
Leur modèle de régression teste uniquement les variables engras, et conclut que les variables en italiques ne permettent pas de déterminer l’activisme ou le non-activisme d’un investisseur institutionnel. Les résultats de leur test sont donc très mitigés. Ilsremettent en question notamment l’hypothèse de Ryan & Schneider selon laquelle le degré d’activisme est une fonction croissante du degré d’externalisation de la gestion des fonds.

Ainsi, même...
tracking img