Schopenhauer

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1705 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Deuxième conférence nationale médicale interfédérale

CNOSF

Comment aider le jeune sportif dans l'évolution de sa carrière ?
Makis CHAMALIDIS
Docteur en psychologie, Paris

Cet exposé porte sur le jeune sportif qui souhaite avoir un haut niveau et sur le rôle de l’ensemble de son entourage (entraîneurs, parents, médecins, kinésithérapeutes, psychologues…).

Le « mental » : tout lemonde en parle
Les termes de « mental » et « coaching » sont à la mode non seulement chez les sportifs, mais également chez les hommes politiques et dans les entreprises. Il s’agit de mots-valises qui peuvent tout dire. Que signifient alors ces fameuses phrases telles que « le mental a fait la différence » ou « il faut travailler le mental » ? Aucun adulte ne définit de la même façon le terme «mental ». Par exemple, si on demande à dix champions de définir ce terme on aura probablement dix réponses différentes. Cette confusion est également valable pour les intervenants sur le mental qui sont de plus en plus nombreux en milieu sportif. Aujourd’hui ce n’est pas du tout évident de voir clair dans cette jungle de labels et de méthodes (sophrologue, master en PNL, kinésiologue, psychologue,psychiatre…). Les approches évoluent ce qui fait qu’on voit des sophrologues s’appuyer sur la théorie psychanalytique et des psychologues rejetant le concept de l’inconscient. Or souvent on regroupe ces mêmes personnes sous le label « préparateur mental » ce qui est loin de faciliter la clairvoyance. Le premier devoir d’un intervenant sur le « mental » serait alors de préciser son rôle et d’indiquersa démarche. Et si on parlait d’un effet de mode qui consiste à se faire coacher, par exemple pour arrêter de fumer ou pour perdre du poids. Dans certaines disciplines, dès qu’un athlète a un problème, l’entraîneur l’envoie vers un « préparateur mental ». Or avant de déléguer les médecins, les entraîneurs et les kinésithérapeutes savent pourtant que la réponse aux difficultés se trouve àl’intérieur de soi. L’entraîneur ou le médecin est d’ailleurs souvent le premier « psy » dans la mesure où ils connaissent bien l’athlète et qu’ils peuvent l’aider avec leurs mots, leurs gestes, leur bon sens. La situation est différente pour les sports d’équipe, puisque l’entraîneur ne dispose pas d’un temps suffisant pour connaître l’ensemble des sportifs. Mais quand on pense avoir tout essayé et on buteencore, c’est peut-être le moment de chercher de l’aide extérieure pour pouvoir passer un cap, d’où l’intérêt d’avoir un réseau de personnes de ressources avec qui un travail sur le lien est possible.

Paris, les 25 et 26 novembre 2005

83

Deuxième conférence nationale médicale interfédérale

CNOSF

L’entourage du jeune sportif : le désir des autres
On parle beaucoup de la motivation dessportifs mais ils évoluent au cœur d’un système avec des personnes qui eux aussi sont habités d’un désir qu’on ne connaît pas toujours aussi bien que cela. Si on distingue par exemple pour le jeune sportif trois niveaux de désir, on peut – à titre hypothétique – se laisser tenter à appliquer cette idée à son entourage. Jeune sportif : désir affiché : s’amuser, être avec les copains, devenirchampion… désir conscient, mais non dit : être reconnu, devenir une vedette désir inconscient : le besoin d’être aimé, l’envie de dépasser son père, la compensation d’un complexe d’infériorité ; cultiver l’ambiguïté entre réussir pour faire plaisir aux parents et échouer pour les punir …

Yannick Noah explique ainsi que le joueur de tennis ne peut pas avoir un haut niveau s’il n’a pas connu decarences affectives et physiques dans son enfance. Parent : désir affiché : aider son enfant dans son projet sportif désir conscient, mais non dit : réussir socialement, gagner de l’argent désir inconscient : voir leur enfant atteindre ce qu’ils n’ont pas pu atteindre eux-mêmes ; compenser un manque dans la vie de couple et s’investir ailleurs…

Ainsi, un père peut quitter son travail, s’éloigner...
tracking img