Se necesita dependienta

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (534 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
PHILOSOPHIE p98 99

Texte 1 :
1) Le langage est incapable d’exprimer fidèlement nos sentiments et d’exprimer la réalités des mêmes choses car l’homme en général, ne juge pas par soi-même leschoses, il les juge par les préjugés et à travers les « étiquettes qu’on leur colle ». En effet, chaque mot désigne un genre. Chacun s’exprime à sa manière à travers des généralités ou des symboles ouselon son humeur. On a tous une façon différente d’interpréter ce que l’on entend c’est pk le langage ne peut refleter la réalité de nos sentiments 
2)
Le romancier et le poète s’exprime avectalent et grâce au nuance du langage des sentiments. Il est capable de suggérer une multitude de sentiments et d'idées. Ce don n’est pas donné à tous les hommes, nous n’avons pas tous le don de lesexprimer car tout simplement, nous n’avons pas la même façon de parler, le densité de vocabulaire et la même façon de voir les choses. L'artiste peut traduire et exprimer ce que notre âme ressent car il estdétaché de la vie pratique. Donc en effet, il a une vision du monde plus vive et plus directe de la réalité. C’est pour cela que l’artiste arrive à percevoir un plus grand nombre de chose car il nefait que contempler et analyser l’attitude des personnes autour.

Texte 2
1) Pour Helgel, l’ineffable représente un pensée superficielle et sans fondement. Il dit que ce qui ne peut être expriméreste obscur et ne devient claire que lorsqu’on utilise des mots pour exprimer sa pensée. Selon lui, rien n’est ineffable et seuls les mots permettent d’avoir une pensée plus claire, donc la penséen’existe que dans les mots.

Tandis que pour Bergson, le langage adapté à la vie pratique ne permet pas de traduire le réel dans sa vérité. Pour lui, la pensée n’existe qu’à partir du moment où elles’exprime et où elle admet l’existence d’une pensée qui donc existerait sans le langage.

2) L’ineffable est ce qui est impossible de nommer ou de décrire, en raison de sa nature, de sa force...
tracking img