Sensation rimbaud

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (705 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sensation Rimbaud

Introduction

    La lettre que Rimbaud adresse à Banville, le 24 mai 1870, nous apprend que Sensation, ce court poème, date du 20 avril 1870. Ces deux quatrains se rattachentà la veine thématique des poèmes du voyage et de la bohème, à ceci près que l’ailleurs recherché ici est moins spatial que passionnel.

Lecture du poème

Annonce des axes

Etude

I. Le sens dela composition

1. Corps et âme

Composé d’une seule phrase, le premier quatrain se caractérise par de nombreuses références au corps (des " pieds " à la " tête ") et aux sensations tandis que lesecond multiplie des termes ressortissant à des actions ou des sentiments abstraits (parler, penser, " amour infini ", " âme ", " Nature " avec majuscule). Cette distinction dualiste est cependantatténuée par l’économie des liaisons logiques qui assurent une grande fluidité au poème (renforcée par la musicalité de nombreuses assonances à l’intérieur des vers). Seule, au vers 6, la conjonction decoordination " mais " introduit une nuance d’opposition (encore qu’elle soit discrète, suggérant davantage que " l’amour infini " n’a rien à voir avec une activité intellectuelle : " je ne penserairien ").

2. L’effet de la dernière phrase

Les huit dernières syllabes du dernier vers, typographiquement mises en valeur par une virgule et un tiret d’incidente, achèvent le second quatrain sur unenote éminemment sensuelle (l’évocation d’une femme) qui contraste avec les sentiments abstraits décrits précédemment. Cette comparaison finale introduit la présence d’une altérité féminine qui, àtous les sens du terme, forme un couple avec la comparaison précédente du vers 7 (" comme un bohémien "). Cette introduction des rapports humains au sein de ce qui se présentait jusqu’alors comme unejouissance hédoniste centrée sur le seul locuteur induit une lecture rétrospective : le bonheur de la promenade est d’ordre, sinon passionnel, du mois sensuel.

II. Un espace sensuel et féminin...
tracking img